Jean-Marc Morandini: toujours opposés à sa venue, les journalistes d'iTélé se mettent en grève

Jean-Marc Morandini: toujours opposés à sa venue, les journalistes d'iTélé se mettent en grève

Publié le 17/10/2016 à 12:43
©Dominique Faget/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les journalistes ne veulent décidément pas de la venue de Jean-Marc Morandini, poursuivi pour "corruption de mineurs aggravée". Ils se sont mis en grève pour protester contre son arrivée.

Les journalistes d'iTELE (groupe Canal+), réunis lundi 17 en assemblée générale, ont voté à environ 85% (sur 136 votes) en faveur d'une grève pour protester contre l'arrivée à l'antenne de Jean-Marc Morandini, mis en examen pour "corruption de mineur aggravée".

C'est le deuxième gros conflit à iTELE depuis la grève de 4 jours de juin, qui suivait l'annonce d'importantes réductions d'effectifs et de projets de publireportages.

La rédaction est en conflit ouvert avec la direction depuis la confirmation le 7 octobre de l'arrivée de l'animateur, mis en examen à la suite de castings douteux pour la production d'une websérie érotique. Il doit animer la tranche de 18H-19H avec une émission sur les médias à partir de cette semaine.

Indignée par cette arrivée qui compromet selon elle l'image de la chaîne, la rédaction a voté la semaine dernière à 92% une motion de défiance contre la direction.

Sa réponse a été sans appel: la direction a annoncé l'ouverture d'une possibilité de départ par "clause de conscience" (avec indemnités) pour tous ceux qui ne souhaitent pas travailler avec Jean-Marc Morandini, et demandé le respect de sa présomption d'innocence.

L'animateur a également signé une tribune dans Le Monde pour demander à ses futurs collègues "de respecter (ses) droits et de (le) laisser travailler", alors que la Société des journalistes a publié une lettre ouverte lui demandant de "ne pas venir".

Samedi 15, l'affaire a gagné les réseaux sociaux: avec le hashtag #JeSoutiensiTELE, de très nombreux journalistes ont affiché leur soutien à la rédaction d'iTELE, y compris la société des rédacteurs du Monde, par la voix de son président Paul Benkimoun.

L'enquête visant Jean-Marc Morandini a été ouverte à la suite de plaintes déposées par deux hommes, mineurs à l’époque des faits. En septembre, Jean-Marc Morandini a été mis en examen pour "corruption de mineurs" et "corruption de mineurs aggravée" par l'utilisation d’un moyen de communication électronique. Il a aussi été interdit d'approcher des lieux fréquentés par des mineurs.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Marc Morandini devrait commencer cette semaine, en principe, son émission sur les médias.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-