Jingjing, le manchot qui revient voir son sauveur (VIDEO)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Jingjing, le manchot qui revient voir son sauveur (VIDEO)

Publié le 10/11/2015 à 15:30 - Mise à jour à 15:50
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La vidéo du jour est une belle histoire d'amitié entre un Brésilien et un manchot qu'il a recueilli alors qu'il était mazouté. Malgré le fait que l'homme ait rendu sa liberté à l'animal, celui-ci revient le voir chaque année depuis quatre ans.

C'est la belle histoire du jour: l'amitié indéfectible qui unit un manchot du Magellan et un maçon à la retraite. Il y a quatre ans Joao Pereira de Souza trouve un manchot recouvert de pétrole sur une plage près de son domicile à proximité de Rio de Janeiro, au sud-est du Brésil. Face à la détresse de l'animal, Joao ne peut rester insensible.

Il va alors prendre soin de lui en enlevant le mazout qui souille ses plumes, le nourrit avec des petites sardines qu'il pêche spécialement pour lui et lui réapprend à nager. Une fois l'animal, qu'il a baptisé Jingjing, remit sur pieds Joao décide de lui rendre sa liberté. Ce que va faire l'oiseau, du moins pour un temps. Car en effet, Jingjing revient régulièrement voir son sauveur.

Selon Joao, il quitte le climat chaud de Rio de Janeiro plusieurs semaines ou quelques mois durant, mais il revient toujours vivre avec lui, pendant environ huit mois par an. Période pendant lequel l'homme et l'oiseau font de longues promenades sur la plage, surfent ensemble ou pêchent de concert comme l'explique le Brésilien au Wall Street Journal.

Les manchots de Magellan comme Jinjing sont connus pour migrer sur des milliers de kilomètres entre leurs colonies de reproduction en Patagonie (extrême-sud de l'Argentine) et leurs zones d'alimentation plus au Nord. Ils s'accouplent généralement en septembre, pondent leurs œufs et les couvent, puis les poussins naissent entre décembre et février.

(Voir la vidéo de Joao et de son copain Jingjing, un manchot de Magellan):

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Joao et Jingjing sont les meilleurs amis du monde.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-