Julie Gayet avoue avoir beaucoup pleuré le jour où François Hollande a annoncé qu'il ne serait pas candidat à sa réélection (vidéo)

Julie Gayet avoue avoir beaucoup pleuré le jour où François Hollande a annoncé qu'il ne serait pas candidat à sa réélection (vidéo)

Publié le 29/08/2017 à 15:05 - Mise à jour à 19:29
©Photo AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'actrice française de 45 ans, Julie Gayet, compagne de François Hollande, a confié lundi soir sur le plateau de "C à vous", sur France 5, qu'elle avait été "très émue" lorsque l'ancien président a officialisé sa non-participation à l'élection présidentielle.

Ils ont vécu dans l'ombre pendant plus de trois ans et peuvent désormais laisser leur amour transparaître au grand jour. François Hollande et Julie Gayet ne se lâchent plus depuis que l'ancien président de la République a laissé son fauteuil à Emmanuel Macron. Ils se montrent de plus en plus en public. Ils étaient par exemple ensemble en juillet au mariage de Mazarine Pingeot.

L'actrice française de 45 ans a de son côté fait une entorse à un principe qu'elle respectait scrupuleusement depuis le début de sa relation avec François Hollande: à savoir rester silencieuse dans les médias sur ses sentiments.

Sur le plateau de l'émission C à vous, sur France 5, lundi 29 au soir, la compagne de l'ancien président de la République a confié avoir été très émue ce 1er décembre 2016, quand François Hollande a annoncé en direct à la télévision qu'il ne serait pas candidat à sa réélection.

"J'ai l'impression que l'on souvient tous où on était à ce moment-là… Moi en tout cas, ça m'a beaucoup fait pleurer", a-t-elle expliqué, les yeux très brillants.

Julie Gayet a également confirmé que son petit ami n'était en rien retiré de la vie politique. Et a d'ailleurs laissé entendre qu'il avait encore certaines ambitions à ce niveau-là. "Je pense que quand il voudra parler, vous l'entendrez, et vous l'entendrez vraiment. (…) Qu'il soit touché ou concerné par la France, je pense que c'est normal. (…) S'il doit intervenir, il interviendra. (…) Mais je n'ai rien commenté pendant trois ans et je ne le ferais pas maintenant".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




François Hollande et Julie Gayet sont en couple depuis 2014. Depuis la fin du mandat présidentiel, ils peuvent désormais vivre leur amour au grand jour.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-