Julien Bert, candidat de téléréalité, condamné pour trafic de drogue

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Julien Bert, candidat de téléréalité, condamné pour trafic de drogue

Publié le 09/05/2019 à 08:19
© Franck Fife / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Julien Bert, candidat de téléréalité, a été condamné à deux ans de prison ferme, dont six mois avec sursis et 20 000 euros d'amende pour trafic de stupéfiants, mardi 7 mai.

 

Il était suspecté d'avoir transporté des valises remplies de drogues à l’aéroport de Punta Cana (République dominicaine) en 2014. Le candidat de téléréalité Julien Bert, actuellement à l'affiche de l'émission Les Marseillais Asian Tour, a été condamné à deux ans de prison, dont 6 mois avec sursis, mardi pour "trafic de drogue" par le tribunal correctionnel de Paris. Il a également écopé d'une forte amende.

Comme l'explique le journal Le Progrès, "le candidat de téléréalité est arrêté par la brigade des stupéfiants alors qu'il rentre à son domicile de Saint-Etienne en 2015". Placé en garde à vue pendant 96 heures, il a ensuite purgé quelques jours de détention préventive à la maison d’arrêt de La Talaudière.

"J'ai refusé catégoriquement cette transaction", avait affirmé le jeune homme lors de son procès le mois dernier, expliquant qu'il avait été manipulé par des amis "à cause de (s)on jeune âge et de (s)on insouciance".

Lire aussi - Téléréalité, dépression, violences… Jessica Thivenin (Les Marseillais) se confie

"Trente personnes sont impliquées dans cette affaire, dont vingt ont été jugées aux assises pour trafic d’armes et de stupéfiants… Pour ma part, j’y suis lié parce que j’ai été en contact avec l’une d’elles. L’audience avait pour but de connaître mon degré d’implication", avait expliqué Julien Bert au magazine Public après la révélation des faits.

A l'annonce de sa condamnation, le jeune homme a poussé un "coup de gueule" sur les réseaux sociaux affirmant que la sanction pénale dont il fait l'objet ne regarde que lui et sa famille et dénonçant l'acharnement médiatique dont il serait victime.

Voir:

Une ex-femme de footballeur sème la zizanie dans "Les Anges de la téléréalité"

Une candidate confirme l'existence d'un réseau de prostitution dans la téléréalité

Un couple de téléréalité braqué, leur fille de 4 mois gazée

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Julien Bert a été condamné à deux ans de prison ferme, dont six mois avec sursis et 20 000 euros d'amende pour trafic de stupéfiants.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-