Karine Le Marchand: l'animatrice de M6 prépare son one-woman show

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Karine Le Marchand: l'animatrice de M6 prépare son one-woman show

Publié le 07/12/2014 à 18:19 - Mise à jour le 08/12/2014 à 08:18
©PJB/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): AZ

-A +A

Fraîchement débarquée au sein de l'équipe des Grosses Têtes sur RTL, Karine Le Marchand, vient de révéler, dans une interview au "Buzz TV Magazine", qu’elle travaille sur l’écriture d’un one-woman show.

On la savait marrante mais pas au point de réaliser son propre spectacle. Invitée, jeudi 4, de l'émission "Le Buzz TV Magazine" aux côtés de son complice Stéphane Plaza, l'animatrice vedette de M6 a avoué s'être lancée dans l'écriture de son one-woman show. "J’ai très peur de cette épreuve, même si je l’ai désirée, il faut que je me rassure avec des textes, que je me dise +ce sera béton+ et après, je vais vraiment bosser, bosser, bosser", a-t-elle confié. Ce spectacle, qui doit mettre en scène des personnages très loin de sa personnalité, devrait selon elle sortir "fin 2015 ou début 2016".

Pour autant, l'animatrice ne compte pas arrêter de présenter l'émission "L'amour est dans le pré". Si elle a conquis en quelques années le cœur des Français en animant cette émission, dont les nouveaux portraits seront diffusés en janvier prochain, l'ex-compagne du footballeur Lilian Thuram souhaite désormais s'essayer à d'autres plaisirs et voit en ce virage un vrai "challenge". "Je crois que c'est important aujourd'hui de vivre le fait qu'on peut perdre son emploi, parce qu'on a aussi initié d'autres choses", a-t-elle expliqué.

La jeune femme, qui a aujourd'hui plus d'une corde à son arc, aime ainsi relever de nouveaux défis. Déjà le mois dernier, elle a rejoint, non sans angoisses, la bande des Grosses Têtes  sur RTL. Depuis, elle semble se porter au mieux. "Je m’épanouis sans angoisse parce que j’ai écrit deux livres, parce que j’ai commencé Les Grosses Têtes, parce que je prépare le spectacle, que je me lance aussi dans la course à pieds… Je ne me dis pas que j’investis tout dans ce travail-là. Et du coup je le vis mieux", a-t-elle expliqué.

Auteur(s): AZ


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Karine Le Marchand en décembre 2013.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-