Kate Upton en écolière sexy pour imiter Britney Spears, c'est très très chaud (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Kate Upton en écolière sexy pour imiter Britney Spears, c'est très très chaud (vidéo)

Publié le 21/04/2017 à 13:51 - Mise à jour à 14:12
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Invitée sur le plateau du show américain "Lip Sync Battle", Kate Upton n'a pas hésité à reprendre le célèbre titre de Britney Spears, "Baby One More Time". Une séquence particulièrement sexy.

On connaissait déjà Kate Upton pour ses qualités de mannequin et aussi d'actrices. On lui ignorait jusqu'alors ses aptitudes à la pastiche. Sur le plateau de l'émission américain Lip Sync Battle, la belle s'est livrée çà une imitation très chaude du célèbre clip de la chanteuse Britney Spears qui accompagnait la chanson Baby One More Time.

Tresses, jupe scolaire, petite chemise blanche nouée avec soutien-gorge apparent... Tout y est. Dans l'extrait de l'émission dévoilé avant sa diffusion, on peut voir la bimbo marcher à quatre pattes entourée de danseuses, seins en transparence. Avant de se relever et de se déhancher sensuellement au rythme de la musique.

Lip Sync Battle est un show télévisé américain diffusé sur MTV. Présenté par LL Cool J et Chrissy Teigen, le concept est le suivant: "chaque semaine, deux stars sont invitées sur le plateau pour se clasher en bonne et due forme sur le titre de leur choix!". Les deux personnalités doivent donc se mettre dans la peau de l'artiste choisi et coller au plus près à la performance scénique, en playback toutefois.

Cette semaine, c'est donc la pulpeuse Kate Upton qui sera opposée au chanteur Ricky Martin. Le moins que l'on puisse dire c'est que le top-modèle livre l'une des performances les plus sexy. Gage que l'interprète de Maria aura fort à faire pour se mettre au niveau.

Pour mémoire, voici le clip original de Baby One More Time sorti en 1998 aux États-Unis et en 1999 dans le reste du monde. Ce single, perçu comme sa signature, a été un succès international et commercial se vendant à plus de 8 millions d'exemplaires et lançant la carrière de Britney Spears.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Tresses, jupe scolaire, petite chemise blanche nouée avec soutien-gorge apparent... Tout y est.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-