La Quadrature du Net poursuit son appel aux dons

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La Quadrature du Net poursuit son appel aux dons

Publié le 15/12/2017 à 18:30 - Mise à jour à 18:51
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'association La Quadrature du Net achève dans deux jours son appel aux dons pour son budget de fonctionnement pour 2018. L'organisation défend la liberté des citoyens sur Internet, un thème pleinement d'actualité avec la fin de la "neutralité du net" décidée aux Etats-Unis.

L'association La Quadrature du Net (LQDN) fait appel aux donateurs. L'association a en effet lancé une levée de fonds (voir ici) auprès du grand public pour obtenir les moyens nécessaires pour boucler son budget de fonctionnement 2018.

L'objectif de l'association était de récolter 320.000 euros. Pour l'instant, et à deux jours de la fin de la démarche, un peu plus de 150.000 euros, soit moins de 50% de la somme, ont été recueillis.

Les Internautes qui le souhaitent peuvent verser à l'association un don à partir de 10 euros, que ce soit de manière ponctuelle ou sous forme de retrait mensualisé. Les généreux donateurs se verront remettre selon le montant de leur obole un "piplome" (un diplôme portant la lettre grecque "pi", le symbole de l'organisation), un sac ou un t-shirt. Voire la totalité de ces compensations pour les plus généreux.

La Quadrature du Net a été crée en 2008 (en prenant formellement le statut d'association en 2013) pour défendre les droits et les libertés des citoyens sur Internet. Elle s'oppose notamment à une interprétation potentiellement abusive du droit intellectuel ainsi qu'aux législation ayant pour but de restreindre ou de contrôler les usages d'Internet.

Lire aussi: Les Etats-Unis sonnent la fin de la "neutralité du net"

Cette levée de dons s'achève au moment où les Etats-Unis viennent de mettre fin au principe de la "neutralité du net" qui interdisait aux fournisseurs d'accès à Internet de moduler la vitesse de débit délivré, notamment pour des contenus (vidéo à la demande, téléphonie par Internet, moteurs de recherche) qui pouvaient leur faire de la concurrence.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les dons serviront à assurer le fonctionnement de l'association.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-