Laurent Kerusoré ("Plus belle la vie") veut quitter Marseille où il a "été agressé 13 fois" à cause de son homosexualité

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Laurent Kerusoré ("Plus belle la vie") veut quitter Marseille où il a "été agressé 13 fois" à cause de son homosexualité

Publié le 07/02/2017 à 12:40 - Mise à jour à 13:07
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Laurent Kerusoré, l'un des acteurs incontournables de "Plus belle la vie", a annoncé son désir de quitter la ville de Marseille où il réside. En cause? De multiples agressions homophobes à son encontre.

Il incarne depuis maintenant 12 ans l'un des personnages récurrents, et parmi les plus appréciés de la série Plus belle la vie. Pourtant, Laurent Kerusoré, 42 ans, a annoncé au magazine Public une décision symboliquement forte: il veut quitter la ville de Marseille, où se déroule le sitcom et où le programme est d'ailleurs majoritairement tourné. En cause? De multiples agressions homophobes dont l'acteur s'est déclaré la victime. A la vie, comme, à l'écran, Laurent Kerusoré ne s'est jamais caché sur ses préférences sexuelles. Problème: le comédien a dit avoir "été agressé 13 fois à Marseille, surtout au moment de la loi du Mariage pour tous". Des attaques violentes, parfois passées à deux doigts d'une fin dramatique: des coups violents, et une agression qui ont amené un jour Laurent Kerusoré à se retrouver dans un coffre de voiture. "J'ai cru que j'allais crever" a même confié l'acteur.

Le comédien a annoncé donc son désir de quitter la cité phocéenne pour s'installer à Paris, une ville a priori plus tolérante et moins risquée dans l'esprit de Laurent Kerusoré. Un changement d'adresse qui pourrait aussi le rapprocher de ses nouvelles activités dans la chanson qu'il a débuté en 2011, et depuis 2013 sur la scène de l'Olympia.

Un tel changement de vie pourrait cependant inquiéter les fans sur le futur du personnage qu'il incarne dans Plus belle la vie, celui de Thomas Marci, un barman gay exerçant au Mistral, le quartier marseillais imaginaire où se déroule la majorité des intrigues de la série.

Laurent Kerusoré s'est d'ailleurs livré de manière très intime dans les pages du magazine puisqu'il a levé le voile sur ses origines familiales visiblement très défavorisées: "A 24 ans, j'ai voulu connaître mon histoire. Et elle est un peu sordide puisque je suis issu d'un viol. Ma mère, prostituée, a été abusée par son demi-frère".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


Laurent Kerusoré n'en peut plus des multiples agressions homophobes qu'il a subies.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-