Le défi du Coca entre les seins ne fait pas rire tout le monde

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Le défi du Coca entre les seins ne fait pas rire tout le monde

Publié le 08/06/2015 à 12:20 - Mise à jour à 12:28
©Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JmC
-A +A

Lancé comme une plaisanterie, le défi consistant à se prendre en selfie avec un Coca entre les seins fait fureur sur les réseaux sociaux. Mais une victime du cancer du sein ne trouve pas ça drôle et vient de publier la photo de sa double masectomie.

Il y avait l'Ice Bucket Challenge, ce seau d'eau glacée à se verser sur soi pour inciter à des dons pour la maladie de Charcot et qu'il fallait filmer avec son portable. Il y avait le Wake Up Call, où des célébrités faisaient un selfie au réveil pour soutenir les enfants syriens, à l'appel de l'Unicef. Et il y a maintenant le défi de faire tenir un Coca entre ses seins...

Sous le hashtag #‎HoldACokeWithYourBoobsChallenge‬, ce nouveau challenge fait le buzz depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux, de Twitter à Instagram en passant par Facebook. Mais ce que certains internautes prenaient pour une campagne en faveur de la lutte contre le cancer du sein n'était au départ qu'une plaisanterie.

Choquée par les nombreux selfies de jeunes femmes exhibant une canette ou une bouteille de cola sur leur poitrine, et surtout par le détournement de cette plaisanterie aux relents de sexisme, une Anglaise de 32 ans, Aimée Fletcher, qui lutte depuis un an contre un cancer du sein (et raconte son combat sur son blog), a posté sur Twitter une photo d'elle montrant sa double mastectomie. On y voit une bouteille de Pepsi entre ses deux cicatrices, et la jeune femme faisant un doigt d'honneur pour signifier que le cancer du sein n'est "ni drôle ni sexy", a-t-elle expliqué à la presse anglaise.

Les protestations soulevées contre le détournement de cette campagne avaient amené ses initiateurs, il y a quelques jours, à s'expliquer. C'est Danny Frost, un recruteur de mannequins pour Elite Talent Referral, une agence spécialisée dans les photos pour adultes, et le mannequin Gemma Jaxx qui avaient lancé le mouvement.

Sur leur page Facebook, ils ont expliqué qu'au départ, "nous l'avons fait comme une plaisanterie. Nous voulions nous moquer de tous les autres challenges. (...) Nous n'avons jamais pensé que ça démarrerait de cette façon. Mais ça l'a fait. Et alors des gens ont commencé à poster des messages selon lesquels c'était une campagne de charité et que c'était pour sensibiliser sur le cancer du sein. Nous n'avons jamais planifié ça ni même pensé à ça. Mais puisque des gens voulaient le faire pour ça, nous nous sommes dit pourquoi ne pas faire quelque chose de bien avec cela. Alors nous avons suivi le mouvement. Mettez au défi vos amies de le faire, ils peuvent soit participer au défi, soit donner à l'oeuvre de charité de leur choix, soit les deux. (...) A ceux qui disent que c'est indélicat pour les femmes qui ont perdu leurs seins, gardez à l'esprit que quand nous avons lancé cela, cela n'avait rien à voir avec le cancer, mais que les gens qui ont participé voulaient que ce soit cela".

 

Auteur(s): JmC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au départ, le défi était une plaisanterie et non une campagne de sensibilisation.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-