Le déguisement de basketteur noir d'Antoine Griezmann ne passe pas (photo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le déguisement de basketteur noir d'Antoine Griezmann ne passe pas (photo)

Publié le 18/12/2017 à 11:17 - Mise à jour à 11:23
© JAVIER SORIANO / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le footballeur Antoine Griezmann a créé la polémique dimanche en dévoilant une photo de lui déguisé en basketteur noir sur Twitter. Le membre de l'équipe de France a reçu des milliers de messages d'indignation en quelques heures avant de supprimer sa publication et de s'excuser.

Tout est parti d'une photo où il était déguisé en basketteur noir des années 80. Antoine Griezmann a publié ce cliché dimanche 17, pensant certainement montrer son accoutrement à ses fans et les faire rire. Mais la blague n'a pas eu le succès escompté.

En moins d'une heure, le footballeur de l'Atlético de Madrid a reçu plus de 40.000 messages d'indignation le taxant de racisme. En effet le "black face" est une pratique "humoristique" née aux Etats-Unis au début du XIXe siècle. Celle-ci était utilisée par les acteurs blancs pour tourner en ridicule la population noire.

A voir aussi: La youtubeuse Shera Kerienski au cœur d'une polémique après s'être grimée en Noire

"C'est un manque de culture de poster ça quand on a autant d'influence", "notre couleur n'est pas un déguisement", "il vient de suicider publiquement", "c'est maladroit mais en aucun cas il est raciste", "il y a des mecs leur carrière en équipe de France a sauté pour moins que ça", "c'est du foutage de gueule"... les avis ont été très partagés quant à sa publication.

Se rendant compte de sa maladresse, le sportif a retiré sa publication et a envoyé un premier message d'excuse: "calmos les amis, je suis fan des Harlem Globetrotters et de cette belle époque... c'est un hommage". Il a rapidement retiré sa publication pour en poster une nouvelle, face à l'afflux de commentaires qui lui reprochaient de minimiser sa "blague". "Je reconnais que c'est maladroit de ma part. Si j'ai blessé certaines personnes je m'en excuse", a-t-il finalement écrit sur Twitter.

Ses excuses ont encore été les sujets de débats et des milliers de commentaires ont été publiés. Encore une fois, les soutiens inconditionnels du footballeur, jusqu'ici très populaire, et les internautes trouvant que le sportif était allé trop loin se sont affrontés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Antoine Griezmann voulait rendre "hommage" au basket américain des années 80 mais son déguisement n'est pas passé sur Twitter.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-