Le dessinateur et caricaturiste Siné, ancien de "Charlie Hebdo", est mort des suites d'une opération

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le dessinateur et caricaturiste Siné, ancien de "Charlie Hebdo", est mort des suites d'une opération

Publié le 05/05/2016 à 12:40 - Mise à jour à 12:43
©Philippe Merle/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Le caricaturiste et dessinateur Maurice Sinet, alias Siné, est mort ce jeudi à l'âge de 87 ans des suites d'une opération. Fondateur du journal "Siné Hebdo", devenu "Siné Mensuel", il avait travaillé de nombreuses années pour "Charlie Hebdo".

Le dessinateur Maurice Sinet, dit Siné, connu pour ses dessins au vitriol, est mort ce jeudi 5 au matin à l'hôpital Bichat des suites d'une opération, à l'âge de 87 ans, a annoncé son journal Siné Mensuel sur sa page Facebook jeudi.

"Il devait subir cette nuit une grave opération du poumon", a indiqué à l'AFP l'avocat de la famille, Me Dominique Tricaud. "Mais même gravement malade il avait encore dessiné lui-même la dernière couverture de Siné Mensuel", a-t-il ajouté. Avant de fonder son journal, Siné avait été une figure historique du journal Charlie Hebdo d'où il fut écarté en 2008, après plus de 20 ans de collaboration.

Depuis des mois Siné était gravement malade, mais continuait à s'occuper de sa revue même depuis son lit d'hôpital. Dans une ultime chronique cette semaine, il évoquait " la mort qui rôde et fouine sans arrêt autour de moi comme un cochon truffier."

"C'est horriblement chiant de ne penser obsessionnellement qu'à sa mort qui approche, à ses futures obsèques et au chagrin de ses proches", poursuivait-il. "Je pense aussi à tous les enculés qui vont se frotter les mains et ça m'énerve grave de crever avant eux! Heureusement que vous êtes là, admirateurs inconditionnels, adulateurs forcenés… vous ne pouvez pas savoir comme vos messages me font du bien, un vrai baume miraculeux! Et banzaï malgré tout!"

"Mourir? Plutôt crever", ironisait-il, expression reprise comme titre d'un documentaire sur le dessinateur en 2010.

Ami de Prévert, Siné était l'un des derniers représentants de cette génération de grands caricaturistes des années 70 politiquement incorrects, réunis autour de Charlie Hebdo, comme Reiser, ou encore Wolinski et Cabu, assassinés en janvier 2015 par des jihadistes dans l'attentat contre le journal.

Avant de fonder son journal, Siné avait été une figure historique de Charlie Hebdo d'où il fut licencié en 2008, après plus de 20 ans de collaboration, pour des accusations d'antisémitisme qu'il réfutait.

Cette éviction faisait suite à une chronique où Siné ironisait sur une éventuelle conversion au judaïsme de Jean Sarkozy. Journalistes et intellectuels s'étaient alors divisés entre pro-Val et pro-Siné.

Siné avait été alors poursuivi par la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) pour "incitation à la haine raciale", mais il avait été relaxé par le tribunal, qui avait considéré que ses propos tenaient plus de la satire que de l'antisémitisme. Siné avait ensuite fondé sa propre revue, Siné Hebdo, devenu ensuite Siné Mensuel.

En février, Siné avait porté plainte en diffamation contre Le Point et le philosophe Bernard-Henri-Lévy, pour protester contre des accusations d'antisémitisme.

"Monsieur Siné peut raconter ce qu'il veut et faire tous les procès du monde. Rien n'effacera la honte des propos tenus, en 2008, sur la +fiancée juive+ du fils de Sarkozy", avait répondu Bernard-Henri Lévy à l'AFP, rappelant plusieurs déclarations du caricaturiste.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Maurice Sinet, alias Siné, est mort ce jeudi à l'âge de 87 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-