Le jour où Christophe Dechavanne a reçu un serial killer dans son émission (vidéo)

Le jour où Christophe Dechavanne a reçu un serial killer dans son émission (vidéo)

Publié le 26/01/2018 à 14:50 - Mise à jour à 14:56
©Hadj/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

De 1985 à 1987, Christophe Dechavanne présentait sur Antenne 2 l'émission "C'est encore mieux l'après-midi". Un jour, il a reçu, sans le savoir, un tueur en série sur son plateau. Il s'agissait de Thierry Paulin, celui que l'on surnommait "le monstre de Montmartre".

Christophe Dechavanne était l'invité de C à vous sur France 5 jeudi 25 au soir. A ses côtés, il y avait Gérard Louvin, comme lui cador du petit écran. Celui qui présente aujourd'hui The Wall sur TF1 est revenu sur sa carrière et notamment sur l'époque où il animait l'émission C'est encore mieux l'après-midi sur Antenne 2, entre 1985 et 1987.

Il a été interrogé par Anne-Elisabeth Lemoine sur une séquence bien particulière de cette émission: la séquence "play mec" (faisant référence à playmate), où des jeunes hommes étaient choisis au hasard dans l'assistance pour venir se dévêtir et danser, pour divertir le public féminin.

Et à ce sujet, il a fait une révélation étonnante. Glaçante même. "Je ne suis pas particulièrement attiré par les garçons en slip, mais c'était une bonne idée. Sauf qu'on a eu quelques faits divers… Vous vous rappelez de l'affaire Thierry Paulin, qui était atroce, avec ces deux mecs horribles qui égorgeaient les vieilles? Et bien j'espère que ça n'est pas un des deux là, mais je sais qu'on l'a eu en play mec", a-t-il ainsi expliqué alors qu'était diffusé un extrait de l'émission.

Lire aussi: pire audience de son histoire pour "L'Emission politique" avec Laurent Wauquiez en invité

Thierry Paulin était un tueur en série qui a sévi dans les années 80. On l'appelait "le monstre de Montmartre" ou "le tueur des vieilles dames", car il assassinait des femmes âgées résidant dans le XVIIIe arrondissement dans le Paris.

Il avait un peu plus de 20 ans quand il a commencé à tuer ces dames, en les étranglant, pour leur voler leur argent.

Ce jeune homme d'origine martiniquaise, rejeté par sa famille car homosexuel, à la rue et séropositif, fragile psychologiquement, a été arrêté en 1987, après une longue enquête et une longue série de meurtres, tous perpétrés selon le même mode opératoire. Il est mort en 1989 des suites de sa maladie et n'a jamais été jugé pour les 21 crimes qu'il a commis.

Jean-Thierry Mathurin, son compagnon de l'époque, reconnu coupable de complicité pour neuf de ces meurtres, a été condamné à perpétuité mais est sorti de prison en 2009, à la fin de la période de sûreté qui était de 18 ans.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Christophe Dechavanne a révélé jeudi dans "C à vous" avoir un jour croisé Thierry Paulin, serial killer qui a sévi dans les années 80, sur un plateau de télévision.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-