Le journaliste de Quotidien Hugo Clément pose pour une marque de chemise et est rappelé à l'ordre par la production (photo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le journaliste de Quotidien Hugo Clément pose pour une marque de chemise et est rappelé à l'ordre par la production (photo)

Publié le 30/06/2017 à 07:19 - Mise à jour à 07:21
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Pour les soldes, une marque de chemises a diffusé des photos du journaliste de "Quoti­dien" Hugo Clément. Problème, ce dernier a oublié de prévenir la production de l'émission qui a demandé à ce que les clichés soient recadrés.

La production de Quotidien n'a guère goûté à la performance de mannequin de son journaliste. Mercredi 28, pour le lancement des soldes, le journaliste de l'émission de la chaîne TMC Hugo Clément apparaissait sur le site de la marque de vêtements Hast, tout comme le comédien et humoriste Frédéric Chau.

"Dans un Paris encore endormi, le journaliste Hugo Clément apparaît à la fois élégant et décontracté, sans pose ni artifice", pouvait-on lire sur le site de la marque, avant que les photos ne disparaissent mystérieusement. En effet, ce qui peut sembler anodin n'a "pas du tout été apprécié" par Bangumi, société productrice du talk-show de Yann Barthès comme le révèle le site Arrêt sur images. Elle a donc demandé à la marque de ne plus faire apparaître le visage de son journaliste.

Les photos ont donc été recadrées pour qu’on ne voie plus le visage du jeune homme de 27 ans et les textes ont été modifiés. 

Samy Ziani, co-fondateur de la marque, interviewé par Arrêt sur Images, confirme: "Hugo Clément avait gentiment accepté (de faire la séance photo, NDLR), mais ensuite sa production lui a dit qu'il ne fallait pas qu'il apparaisse, parce que ça les gênait. Il avait accepté sans demander à son employeur". et d'ajoutrer: "Hugo n’a pas été rémunéré pour ce shooting". Du côté de la société de production, les sollicitations du média n'ont pas trouvé de réponse. Le jeunes journaliste, pourtant très actif sur les réseaux sociaux, n'a pas souhaité non plus commenter les révélations d'Arrêt sur images.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les photos ont donc été recadrées pour qu’on ne voie plus le visage du jeune homme de 27 ans.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-