"Les Marseillais South Africa": dispute entre l'infidèle Paga et Adixia, la candidate en pleurs et "perdue"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"Les Marseillais South Africa": dispute entre l'infidèle Paga et Adixia, la candidate en pleurs et "perdue"

Publié le 28/03/2017 à 12:45 - Mise à jour à 13:12
©Capture d'écran/Instagram
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'épisode de lundi des "Marseillais South Africa" a vu le couple Adixia et Paga se déchirer. Les deux époux se sont effondrés après avoir tenté de discuter de l'infidélité du jeune homme.

Entre vexation, reproche et tristesse, c'est un ascenseur émotionnel qu'a vécu Adixia. La candidate des Marseillais South Africa a fondu en larmes dans l'épisode du lundi 27. Trompée par son époux Paga, la jeune femme a tenu à s'expliquer avec lui. Mais plutôt que d'apaiser le couple, la discussion est tournée en eau de boudin.

Lundi matin, Adixia et Paga ont pris le temps de discuter dans le salon de la villa pour tenter de mettre les choses au clair après la tromperie du Phocéen. En évoquant son adultère avec Manon, il s'est justifié auprès de sa partenaire en lui faisant des reproches: "Ça m'a ouvert les yeux. Je t'ai vue te dégrader. Je voulais te faire changer tous les jours et tu voyais que j'essayais. (...) Pourquoi tu as changé ? Que ce soit ta couleur de cheveux, que ce soit dans l'esthétique... je t'ai vue ne plus faire de sport, ne plus danser, ne plus être joyeuse avec moi...", s'est-il exprimée dans des paroles rapportées par Télé-loisir.

Des reproches qu'Alixia encaisse sans nier: "A un moment, je ne me sentais pas bien en moi. Tu as été trop sur moi. Tu m'as trop étouffée. J'avais l'impression de ne pas être à la hauteur, j'ai donc changé physiquement. La fille d'avant, c'est la fille d'avant. Les gens changent. J'ai 24 ans! J'attrape de la maturité c'est comme ça", explique la Belge.

Plutôt que de déboucher sur un terrain d'entente, la discussion a fini par mal tourner. Le jeune homme s'est réfugiée dans sa chambre où ils s'est écroulé, en pleurs. Après lui avoir reproché de fuir la conversation, Adixia l'a imité en rejoingnant sa propre chambre. Egalement en larmes, elle s'est confiée à Stéphanie et Jessica qui l'ont finalement rejointe: "Je suis perdue. Je ne sais plus. Je ne sais plus quoi faire. Je l'aime toujours Paga, je l'aime (...) j'arrive pas à digérer. Faudra du temps, je sais pas... Mais pour le moment, je ne sais pas".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plutôt que d'apaiser le couple, la discussion est tournée en eau de boudin entre Paga et Adixia.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-