Prix des "Z'amours" selon Gilles Verdez (TPMP): Sony et France 2 démentent (vidéo)

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Prix des "Z'amours" selon Gilles Verdez (TPMP): Sony et France 2 démentent (vidéo)

Publié le 21/02/2018 à 18:09 - Mise à jour à 18:27
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Gilles Verdez a assuré mardi dans "Touche pas à mon poste" (TPMP) que France 2 dépense 70.000 euros pour un épisode de l'émission "Les Z'amours". Une somme déjà exceptionnelle pour cette case et qui n'aurait rien à voir avec son coût de fabrication, enrichissant essentiellement le producteur.

Après le départ mouvementé de Tex, Les Z'amours sont au centre d'une nouvelle polémique depuis mardi 20 et l'émission du soir de Touche pas à mon poste. Le chroniqueur Gilles Verdez a en effet avancé que France 2 paierait un prix impressionnant pour chaque émission.

Une dépense du service public qui serait d'autant plus surprenante que la grande majorité de ce montant ne serait pas lié au coût de "fabrication" mais à l'improbable marge du producteur, Sony.

Dans le détail et selon Gilles Verdez qui se dit sûr de ses sources, réaliser une émission des Z'amours coûterait entre 10.000 et 15.000 euros à Sony. Mais ces 35 minutes de divertissement seraient ensuite facturées 70.000 euros l'épisode à France 2. Soit un gain de 55.000 à 60.000 euros directement dans la poche du producteur, cinq fois par semaine.

Un chiffre doublement étonnant. Car outre une marge qui n'a rien à voir avec ce qui est traditionnellement pratiqué dans le secteur, on ne peut pas dire que Les Z'amours -par ailleurs en perte d'audiences depuis le départ de Tex- représente un programme ou un créneau décisif pour France Télévisions.

Lire aussi: Tex viré des "Z'amours", Nagui "trouve ça totalement dingue"

La réaction des chroniqueurs de TPMP a d'ailleurs témoigné du caractère improbable de la chose.

"Le scandale c'est la direction de France 2 qui a accepté de payer aussi cher une émission" a lancé Jean-Michel Maire. "Le service public c'est mieux payé que TF1, même à la grande époque", s'est étonné Benjamin Castaldi. "Il n'y a plus qu'à fermer l'émission" s'est enflammé Gilles Verdez qui "maintient" ses chiffres. "Si vous êtes sûr de vos infos, c'est incroyable. Demain Delphine Ernotte (président de France Télévisions, NDLR) elle les convoque et c'est une tanasse (une séance de recadrage, NDLR)", a résumé Cyril Hanouna.

Mais interrogé par jeanmarcmorandini.com, la chaîne a répondu que ces fameux chiffres sont tous simplement "faux". Même réponse de la part de Sony Pictures Television Production France qui "se réserve le droit de mener toute action judiciaire propre à la sauvegarde de ses intérêts".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Selon Gilles Verdez (TPMP), un épisode des "Z'amours" coûterait 70.000 euros à France 2.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-