"L'Heure des Pros": Pascal Praud et Eugénie Bastié vertement tancés par Clément Viktorovitch sur CNews (vidéos)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"L'Heure des Pros": Pascal Praud et Eugénie Bastié vertement tancés par Clément Viktorovitch sur CNews (vidéos)

Publié le 07/11/2017 à 13:52 - Mise à jour à 14:05
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Invité de l'émission "L'Heure des pros" sur CNews vendredi dernier, le docteur en sciences politiques Clément Viktorovitch s'est ému des imprécisions énoncés par d'autres chroniqueurs et l'a fait remarqué. La séquence fait le buzz sur Twitter.

La séquence "mise au point" de Clément Viktorovitch fait le buzz sur les réseaux sociaux. Au cours de l'émission L'Heure des pros du 3 novembre dernier qui portait sur "le nouvel antisémitisme en France", le docteur en sciences politiques a fait part de son agacement face aux nombreuses approximations qu'il estimait avoir été dites au cours de l'émission.

Il s'en est notamment pris au présentateur Pascal Praud et à une autre chroniqueuse, Eugénie Bastié qui avait affirmé que les positions de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) étaient "majoritaires" parmi les Français mulsumans.

"Tout à l'heure a été dit que l'UOIF était une institution majoritaire parmi les musulmans de France, j'ai vérifié pendant la publicité là aussi, il n'y a rien qui permet de dire qu'elle est majoritaire, elle n'est même pas au sein du CFCM (Conseil français du culte musulman, NDLR)", a expliqué Clément Viktorovitch. Un argument qui ne semble pas convaincre Pascal Praud qui a estimé qu'"Elle est d'une discrétion sur l'affaire Tariq Ramadan qui est incroyable...".

Un argument balayé d'un revers de la main par le docteur: "Vous avez le droit de dire ça, mais ça ne veut pas dire qu'elle soit majoritaire en quoi que ce soit". Néanmoins, l'animateur a insisté: "Elle a une influence très forte dans le monde musulman. On peut quand même dire ça!". Réplique de Clément Viktorovitch: "Qu'en savez-vous? Je ne dis pas que c'est faux, je dis: qu'en savez-vous?".

Visiblement contrit, l'animateur  a toutefois ajouté: "Elle a une influence ne serait-ce que dans les médias" et, plus bas "Personne ne sait".

"Si personne ne sait, alors ne le disons pas! On est journalistes autour de ce plateau, on est là pour donner des informations précises! Si on ne sait pas, on ne dit pas!", s'est alors exclamé Clément Viktorovitch.

Un peu plus tard dans l'émission Pascal Praud a même estimé que "on (les journalistes) fait des raccourcis journalistiques qui peuvent choquer les universitaires" en tentant de défendre la position d'Eugénie Bastié.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Clément Viktorovitch a tenu à mettre les choses au point sur la précisions des informations lors d'un débat sur CNews.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-