"Louise": une héroïne transsexuelle pour la première fois à la télévision

"Louise": une héroïne transsexuelle pour la première fois à la télévision

Publié le 06/03/2017 à 12:28 - Mise à jour à 12:38
©Capture d'écran TF1
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La comédienne française Claire Nebout interprète ce lundi soir le rôle d'une transsexuelle, Louis(e), qui refait surface dans la vie de ses enfants et de son ex-femme après sa transformation. Un pari osé pour TF1 avec cette nouvelle série, qui aborde pour la première fois ce sujet à la télévision.

"C'est un film rempli d'humanité, rempli d'amour, c'est un message généreux pour parler de cette minorité trop souvent stéréotypée". L'actrice française Claire Nebout interprète dans la nouvelle série de TF1, diffusée à partir de ce lundi 6 à 20h50 sur TF1, le rôle d'une dénommée Louise (nom de l'héroïne et aussi de la série), premier personnage transsexuelle jamais vu à la télévision. "C'est une comédie familiale, destinée à un large public" a-t-elle expliqué ce lundi matin sur les ondes d'Europe 1, confirmant l'objectif de la première chaîne de casser les tabous sur la transsexualité et d'ouvrir le sujet à la discussion pour changer les mentalités.

Claire Nebout est un visage bien connu du petit écran. Son physique androgyne lui a d'ailleurs permis une fois de jouer un homme, en 1996. Elle interprétait le chevalier d'Eon, dans le film Beaumarchais, l'insolent, d'Edouard Molinaro. Mais elle n'est pas transsexuelle. Ce qui a motivé la production à la choisir, elle, plutôt qu'une comédienne transsexuelle, c'est uniquement son talent d'actrice. "Des comédiennes transsexuelles ont fait les essais, mais peut-être que ça n'a pas été assez convaincant. Et la chaîne a décidé, avec la production, (…) de me choisir moi" a-t-elle déclaré sur Europe 1.

En revanche, pour rendre le scénario plus réel et plus crédible, la production et la chaîne ont travaillé tout le long du processus de création avec des personnes appartenant à cette minorité, encore sous représentée dans les médias. Fabienne Servant Screiber, productrice, a confirmé cette ligne directrice, qu'elle s'est fixée avec ses collègues de travail: "Nous avons travaillé tout au long de l'écriture, et de la production du film, avec Flore, qui a regardé toutes les étapes du scénario, avec Brigitte Goldberg présidente de Trans-Europe, et avec une jeune femme qui s'appelle Stella. (…) Nous voulions être le plus réaliste possible, le plus véridique possible". Le pari est-il réussi? Réponse ce soir dans les deux premiers épisodes.

(Voir ci-dessous la bande-annonce de la nouvelle série de TF1: Louise)

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Michel Tinivelli et Helena Noguerra partagent l'affiche de la nouvelle série de TF1 avec Claire Nebout, l'héroïne transsexuelle.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-