Mahjoubi interpellé par le même "Gilet jaune" antisémite et complotiste qu'Apathie (video)

Mahjoubi interpellé par le même "Gilet jaune" antisémite et complotiste qu'Apathie (video)

Publié le 11/01/2019 à 15:37 - Mise à jour à 16:11
© ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le secrétaire d'Etat Mounir Mahjoubi a été interpellé par le même homme que Jean-Michel Apathie et qui se définit lui-même comme "journaliste de rue" ou "journaliste gilet jaune". L'homme tient des propos antisémites et complotiste.

L'homme se présente comme un "journaliste gilet jaune" et s'est fait connaître sur les réseaux sociaux par une vidéo où il interpelle dans la rue Jean-Michel Apathie en l'accusant de mentir sur le mouvement de contestation et d'être "un petit millionnaire au milieu des milliardaires".

Au cours de l'échange entre les deux hommes, durant lequel le journaliste d'Europe 1 est resté très courtois malgré les accusations dont il faisait l'objet, la conversation a dérivé sur la question de la "quenelle", ce geste antisémite popularisé par Dieudonné. L'homme qui se présente sur YouTube comme Isodora Duncan, estime qu'elle est désormais "impossible" à exécuter car, selon lui, "c'était devenu un geste antisystème", soulignant que pour lui, "Dieudonné est le nouveau Coluche". La vidéo est abondemment commentée sur les réseaux sociaux. 

Dans une autre vidéo mise en ligne sur YouTube jeudi 10, l'individu récidive en interpellant Mounir Mahjoubi de manière toute aussi cavalière en lui demandant au sujet de la mobilisation des gilets jaunes: "Est-ce qu'on peut dire que le bétail goy (terme par lequel, depuis l'époque biblique, les Juifs désignent les non-Juifs) se réveille?".

"Cette révolution des gilets jaunes qui vient du peuple c'est une petit peu comme le Talmud qui dit que les chiens de goys doivent être écrasé et que là ils se rebellent", poursuit Isodora Duncan devant un secrétaire d'Etat totalement halluciné par les propos antisémites de l'individu. Mounir Mahjoubi préfère couper court à la conversation: "J'ai l'impression que c'est un peu insultant ce que vous dites, et je crois que c'est un peu violent".

L'individu a également interpellé Audrey Crespo-Mara, Thomas Soto, Franck Dubosc ou encore Bernard Tapie. L'ancien dirigeant de l'OM n'a d'ailleurs pas failli à sa réputation et l'a renvoyé dans les cordes.

Il y a quelques mois, le "journaliste gilet jaune" avait déjà publié des vidéos où on le voyait notamment questionner le rôle de la Licra, ou se rendre à une manifestation LGBT. "Quelle meilleure opportunité qu'une petite réunion anti-homophobie pour poser des questions borderline", expliquait-il en description.

Notons que cet individu s'autoproclame "gilet jaune" mais ne semble pas avoir de lien quelconque avec les organisateurs ou participants des différents courants du mouvement.

Voir:

Hitler, Soral et Ryssen: les lectures antisémites de l'homme désarmé en Mayenne

Alain Soral condamné à du sursis pour deux dessins antisémites

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le secrétaire d'Etat Mounir Mahjoubi a été interpellé par le même homme que Jean-Michel Apathie.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-