"Mai 68 sous l'oeil de France-Soir": les barricades en exposition virtuelle

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"Mai 68 sous l'oeil de France-Soir": les barricades en exposition virtuelle

Publié le 27/06/2018 à 16:42 - Mise à jour à 16:55
©Jacques Boissay, Charlet, Lapied / Fonds France-Soir / BHVP / Roger-Viollet
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'exposition virtuelle "Mai 68 sous l’œil de France-Soir" a été mis en ligne lundi par la Ville de Paris. Gratuite et accessible à tous, elle présente Mai 68 à travers le regard particulier des photographes de "France-Soir" qui ont couvert les événements.

A l'occasion des 50 ans de mai 68, la Ville de Paris propose de découvrir une exposition photographique intitulée Mai 68 sous l’œil de France-Soir qui retrace le déroulement des évènements du mois de mai à travers des clichés des photographes du quotidien. Petite originalité, cette exposition est virtuelle et est donc à découvrir sur Internet. La mise en ligne a eu lieu lundi 25.

Pour ce faire, rien de plus simple. Il faut se connecter au site mai-68-france-soir.paris.fr sur lequel le Comité d’histoire de la Ville de Paris a publié 300 clichés qui illustrent les évènements de mai et de juin de façon thématique. Chacun des ces neuf chapitres (Paris brûle-t-il?, Occupations étudiantes, Scènes politiques ou encore Les droites dans la rue) est accompagné d'un audio explicatif qui contextualise les photographies.

Danielle Tartakowsky, commissaire de l’exposition, et Bérengère de L'Epine ont sélectionné dans les archives photographiques du journal, conservées par la Bibliothèque historique de la ville de Paris, les images les plus révélatrices de cette collection.

Particulièrement éclectiques, les images "saisissent à la fois l’extraordinaire de la situation, l’émergence de nouveaux acteurs de la vie publique, l’ordinaire des parisiennes et des parisiens dans un espace public chamboulé, et, comme à l’impromptu, les photographes dans l’exercice du reportage".

Lire aussi - Mai 1968: quand la France s'embrase

Si certains clichés ont fait la Une des éditions du journal, certains autres n'ont jamais été sélectionnés par l'équipe rédactionnelle et sont donc visibles par le grand public pour la première fois.

Journal phare de l’après-guerre, France-Soir devint dans les années 1950 et 1960 le premier quotidien français, par son tirage qui dépassa longtemps le million d’exemplaires. Fort de son implantation dans l'immeuble historique du journal au 100 de la rue de Réaumur et de son service photographique important et expérimenté, France-Soir va disposer d'une couverture complète et inégalée de la révolte estudiantine. Il arrivait à certains reporters de revenir au journal avec plus de 1.500 clichés pris au cours d'une nuit d'affrontements. Au total, la Bibliothèque historique de la ville de Paris dispose de plus de 24.000 photos prises par le seul journal France-Soir et quasiment exclusivement à Paris.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




De nombreux photographes de "France-Soir" s’efforcent d’être au plus près des affrontements du quartier Latin, non sans quelques risques.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-