Mathile Warnier, l'une des chroniqueuses du "Petit Journal" quitte l'émission au bout de trois semaines (VIDEO)

Mathile Warnier, l'une des chroniqueuses du "Petit Journal" quitte l'émission au bout de trois semaines (VIDEO)

Publié le 26/09/2016 à 14:48 - Mise à jour à 14:59
©Capture d'écran Youtube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Nouvelle tuile pour le "Petit Journal" de Canal+, ancienne émission phare de la chaîne, qui depuis s'enfonce dans les limbes de l'audimat. L'une des chroniqueuses, Mathile Warnier, qui devait apporter un certain renouveau, quitte le navire.

Mauvais signal pour l'émission, Le Petit Journal, dont le démarrage s’est avéré catastrophique (à peine 400.000 spectateurs contre 1,2 million il y a un an): l’une des chroniqueuses de l’émission a déjà plié bagages trois semaines après le lancement de la saison.

Mathilde Warnier a en effet annoncé via son compte Instagram que l’aventure était, pour elle, déjà finie. "Freedom feels so good! Bye bye tv" ("La liberté fait tellement de bien, au revoir la tv") poste-t-elle ainsi. Le message ne laisse pas entendre de raisons particulières expliquant undépart aussi soudain, et ce "soulagement" à quitter aussi vite Le Petit Journal.

Celle qui ne se présentait pas comme journaliste, mais comme "témoin privilégiée" présentait dans l’émission des sujets à dominante politique, où elle était censée apporter un œil nouveau avec sa comparse Sandrine Calvayrac. Sans grand succès.

Les critiques avaient d’ailleurs été émises dès la première émission du Petit Journal, durant leur présentation par l’animateur Cyrille Eldin, qui ne les mettait pas particulièrement en valeur. Silencieuses sur le plateau, elles étaient présentées à des hommes politiques d’une manière jugée douteuse et "paternaliste".

Pour rappel, la jeune femme qui, outre son passage éclair sur Canal+, a aussi une petite carrière de comédienne à son actif, est surtout connue pour sa dispute mémorable, et pour le moins vulgaire avec l’humoriste Nicolas Bedos, en direct en 2011 dans l’émission littéraire Au Field de la nuit sur TF1. 

(voir ci-dessous la dispute entre Mathile Warnier, encore inconnue, et Nicolas Bedos)

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mathilde Warnier avait fait sa première apparition dans l'émission le 5 septembre.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-