Matthieu Delormeau bel et bien de retour dans "TPMP" "mais pas tous les jours"

Matthieu Delormeau bel et bien de retour dans "TPMP" "mais pas tous les jours"

Publié le 04/09/2017 à 10:50 - Mise à jour à 11:12
©Laurent Benhamou/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Matthieu Delormeau, qui avait fui le plateau de "Touche Pas à Mon Poste" après l'affaire du canular homophobe, sera de retour dans l'émission, qui reprend ce lundi à 19h10. Mais l'ancien animateur de NRJ12 a confié récemment qu'il sera moins présent que les années précédentes, "pour garder de la fraîcheur".

Matthieu Delormeau s'est donné le temps de la réflexion. Puis a pris sa décision à la fin de l'été. Le chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste, souvent visé par les railleries de ses camarades et de Cyril Hanouna, a choisi de revenir dans l'émission, mais pas dans un rôle permanent comme cela a pu être le cas les deux années précédentes.

L'ancien présentateur de NRJ12 avait officialisé son retour lundi 28 août, avec une petite vidéo humoristique postée sur son compte Twitter. Mais ses fans s'étaient inquiétés, vendredi 1er septembre au matin, quand le compte Twitter officiel de l'émission a révélé sa photo de classe, avec une trentaine de chroniqueurs, mais sans Matthieu Delormeau.

Cette inquiétude a cependant  été de courte durée car Matthieu Delormeau a ensuite expliqué dans Le Parisien les raisons de son retour et les modalités de ses participations. "Nous avons discuté avec Cyril dans le blanc des yeux. Je lui ai dit que j’avais moins aimé ma deuxième saison à +TPMP+. Il y avait plus de stress, la bande était moins unie. A partir de lundi, Cyril va privilégier la bonne humeur. Je vais donc retrouver ce qui m’avait fait le rejoindre il y a 2 ans. Je vais donc revenir mais pas tous les jours pour essayer de garder de la fraicheur", a-t-il ainsi déclaré, après avoir confié son épuisement suite aux deux précédentes années, où pas un seul numéro de TPMP ne s'est fait sans lui.

Il ne sera donc pas l'un des chroniqueurs titulaires, comme peut l'être par exemple Valérie Benaïm. Comme il l'a révélé, il ne fera que quelques émissions. En revanche, on ne sait pas encore s'il sera présent ce lundi 4 septembre, à 19h10, pour la rentrée de "la bande à Baba"

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Matthieu Delormeau ne sera pas présent à toutes les émissions de "TPMP" comme les deux années précédentes.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-