Netflix prêt à passer la barre des 100 millions d'abonnés

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Netflix prêt à passer la barre des 100 millions d'abonnés

Publié le 18/04/2017 à 11:01 - Mise à jour à 11:15
©Robyn Beck/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Netflix est sur le point de dépasser la barre symbolique des 100 millions d'utilisateurs a indiqué lundi son directeur général. Malgré une baisse de la croissance du service début 2017, les dirigeants du groupe gardent confiance en l'avenir.

Netflix est sur le point de passer un cap à la fois symbolique et important. La plateforme américaine de vidéos à la demande devrait atteindre la barre des 100 millions d'abonnés d'ici la fin de la semaine. Le directeur général du service, Reed Hastings, a en tout cas affirmé lundi 17 lors d'une vidéoconférence qu'il s'attendait à "dépasser ce week-end les 100 millions".

Malgré un tassement du nombre de nouveaux utilisateurs au premier trimestre de 2017 et des chiffres plus bas que prévus, les dirigeants de Netflix restent sereins concernant sa croissance. Les résultats mis en ligne lundi 17 indiquent que le service enregistrait à la fin du mois de mars 98,75 millions d'utilisateurs, dont 50,85 millions résident aux Etats-Unis.

A la fin du quatrième semestre 2016, le service a enregistré un record avec l'arrivée de sept millions de nouveaux abonnés. Après cette bonne nouvelle, le groupe espérait l'arrivée de 5,20 millions d'utilisateurs supplémentaires au premier trimestre de 2017. Il a dû se contenter de 4,95 million de nouveaux abonnées dont 1,42 million aux Etats-Unis et 3,53 millions à l'international. Cette diminution des adhérents devrait se poursuivre au second semestre puisque Netflix envisage l'arrivée de 3,2 millions d'abonnés en plus.

Si les chiffres sont en baisse, Reed Hasting a assuré lors de la réunion de lundi 17, en la présence d'analystes, rester confiant: "nous sommes toujours sur une bonne trajectoire de croissance. Notre contenu fonctionne", a-t-il déclaré. La barre des 100 millions d'abonnés reste quoi qu'il en soit "un accomplissement important".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les résultats mis en ligne lundi 17 indiquent que le service enregistrait à la fin du mois de mars 98,75 millions d'utilisateurs, dont 50,85 millions d'entre eux résident aux Etats-Unis.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-