Noël: deux petites filles pleurent en recevant en cadeau des peluches possédant la voix de leur grand-père mort (VIDEO)

Noël: deux petites filles pleurent en recevant en cadeau des peluches possédant la voix de leur grand-père mort (VIDEO)

Publié le 29/12/2016 à 12:45 - Mise à jour le 03/01/2017 à 14:28
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux petites Américaines ont reçu un émouvant cadeau de Noël. Des ours en peluches qui s'expriment avec la voix de leur grand-père décédé. Leur grande-sœur a filmé la scène.

Noël est la fête de famille par excellence, une célébration emplie d'émotions dans certains foyers. Le réveillon de la famille Ramos, à Oklahoma City, a bouleversé les réseaux sociaux américains. Sur Twitter, Jennifer Ramos, une adolescente de seize ans, a partagé dimanche 25 l'ouverture des cadeaux de ses petites sœurs Mariana et Sarahy. Les petites filles ont reçus des ours en peluche, un cadeau à première vue banal, mais qui va leur rappeler de bouleversants souvenirs. Ces ours en peluche sont uniques, à l'intérieur des jouets, se trouvent des petits haut-parleurs qui diffusent un message audio de leur grand-père décédé. Il est extrait d'une vidéo qu'il avait tourné avec les deux fillettes avant sa mort selon les déclarations de la famille à Buzzfeed.

Ravies de leur cadeau, les petites filles serrent leurs ours dans leurs bras avant de fondre en larmes en entendant la voix de leur cher disparu. Jennifer a partagé ce moment poignant sur Twitter avec cette légende: "Donc mon grand-père est mort dans des circonstances tragiques l’année dernière et là ma tante a offert à mes sœurs un ours en peluche avec un enregistrement de sa voix"

La vidéo a connu un énorme succès, le message de Jennifer a été relayé près de 69.000 fois et aimé 109.000 fois quatre jours après sa publication. Les internautes vont même jusqu'à filmer leur réaction au visionnage de la vidéo et la plupart se mettent à pleurer. Florencio Jimenez, 56 ans, le grand-père des trois jeunes filles, est décédé d'une crise cardiaque, en septembre 2015, après une agression dans une station de lavage de voiture. 

(Voir ci-dessous la vidéo de la découverte des ours en peluche par Mariana et Sarahy)

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les petites filles ont été ravies... avant d'être submergées par l'émotion.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-