"ONPC": Christine Angot quitte le plateau ne supportant pas qu'une invitée évoque son agression sexuelle (vidéo)

"ONPC": Christine Angot quitte le plateau ne supportant pas qu'une invitée évoque son agression sexuelle (vidéo)

Publié le 29/09/2017 à 12:23 - Mise à jour à 12:30
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Lors de l'enregistrement de l'émission "On n'est pas couché" qui sera diffusée samedi soir, la chroniqueuse Christine Angot a brusquement quitté le plateau. Elle n'a apparemment pas supporté la promotion que faisait l'ancienne élue Sandrine Rousseau de son livre où elle relate une agression sexuelle qu'elle aurait subie de la part de Denis Baupin.

La prochaine diffusion, samedi 30, de On n'est pas couché promet déjà de dévoiler un "clash" plutôt embarrassant. En effet selon des témoignages de personnes ayant assisté à l'enregistrement de l'émission, qui n'est pas diffusée en direct, une conversation entre Christine Angot, la chroniqueuse de l'émission et Sandrine Rousseau, ancienne élue et  porte-parole d'Europe Ecologie Les Verts, a dérapé. La chroniqueuse aurait même quitté le plateau en claquant la porte.

La cause de  cette dispute? Sandrine Rousseau intervenait dans l'émission pour faire la promotion de son livre Parler relatant l'agression sexuelle dont elle aurait été victime et qui aurait été perpétrée par Denis Baupin (qui nie les faits par ailleurs prescrits). L'ancienne élue justifiait lors de l'enregistrement son choix difficile de relater une agression sexuelle dont on a été victime.

Une position qui n'a visiblement pas plu à Christine Angot. Selon un témoin se confiant au Huffington Post "Christine Angot a quitté le plateau en balançant ses fiches. La chroniqueuse était en total désaccord avec l'invitée, expliquant que les agressions sexuelles devaient se régler en soi, qu'une femme doit pouvoir se débrouiller toute seule". Elle est visiblement partie sous les huées du public. Elle serait revenue environ un quart d'heure plus tard.

Christine Angot avait évoqué dans un roman paru en 1999 une liaison incestueuse dont elle reconnaîtra plus tard avoir été victime. Dans l'émission Le Divan présenté par Marc-Olivier Fogiel le mardi 16 mai sur France 3, l'auteure devenue chroniqueuse expliquait que "la question de l'inceste, il faut être bien clair, ce n'est pas partageable. Quand ça arrive, eh bien tant pis" laissant entendre qu'elle n'appréciait pas l'étalage de ce genre de témoignage.

La production de ONPC n'a pas encore confirmé si la séquence sera diffusée ou coupée au montage.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Christine Angot est partie, visiblement fâchée, lors du témoignage de Sandrine Rousseau.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-