"ONPC": l'étonnant ballet de séduction entre Léa Salamé et Fabrice Luchini (VIDEO)

"ONPC": l'étonnant ballet de séduction entre Léa Salamé et Fabrice Luchini (VIDEO)

Publié le 29/03/2015 à 14:33 - Mise à jour le 30/03/2015 à 11:13
©Capture d'écran France2
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JmC
-A +A

Un échange de compliments entre Fabrice Luchini et Léa Salamé a animé l'émission "On n'est pas couché" sur France-2 samedi soir. Les téléspectateurs et internautes ont adoré.

Les passages de Fabrice Luchini à la télévision sont toujours de grand moments. Une nouvelle preuve en a été donnée ce samedi 28 mars lors de l'émission de Laurent Ruquier On n'est pas couché, sur France-2, dont le comédien était l'un des invités.

Venu pour parler de son spectacle Poésie (théâtre des Mathurins à Paris), où il fait des lectures de Rimbaud, Baudelaire, Molière, Flaubert et Labiche, Fabrice Luchini a été interrogé par les deux chroniqueurs de l'émission, Léa Salamé et Aymeric Caron.

Le début des échanges a donné lieu à un étonnant ballet de séduction entre Léa Salamé, 35 ans, et Fabrice Luchini, 63 ans. La journaliste a commencé à expliquer qu'elle avait déjà vu au moins cinq spectacles du comédien depuis ses 20 ans: "Je crois que j'ai imposé à tous mes amoureux depuis 15 ans de se taper Luchini à un moment ou à un autre".

Devant le large sourire de Fabrice Luchini provoqué par cette entrée en matière, Laurent Ruquier s'est amusé: "Regardez-le, mais regardez-le! Mais vous êtes folle, malheureuse! Vous êtes en train de l'exciter comme un fou…"

"Mais je n'ai aucune enfin de l'exciter, enfin!", a répondu la journaliste. Le comédien, de son côté, a rétorqué: "Ne me réduisez pas, Léa Salamé, à un matériau de désir".

Puis, s'adressant à Laurent Ruquier, il s'est lancé dans une vague de compliments à  l'adresse de la chroniqueuse: "Elle est extrêmement belle, mais elle est surtout la totalité de ce qui est une femme, c'est à dire qu'elle est douée pour la vie. Et pour avoir imposé à ses mecs comme point de référence +Si tu veux qu'on aille plus loin, tu dois te taper Fabrice+…"

Entre petit sourire gêné et éclat de rire, Léa Salamé s'est alors mise à évoquer sa vie sentimentale passée: "Il y avait des intellos, il y avait des moins intellos aussi, qui étaient beaux. Il y en a eu de toutes sortes".

"Parce que vous êtes plutôt dans une abondance?", lui a rétorqué Fabrice Luchini, déclenchant les rires des autres invités et du public. "Vous avez l'air de dire que vous avez eu beaucoup de mecs…"

Puis il a continué: "Vous n'avez pas eu envie de venir dans ma loge, modestement?". "Non, pas du tout", a répondu la journaliste. "D'accord. Donc je ne vous plais pas du tout physiquement. Vous m'aimez en diseur, mais vous ne m'aimez pas en bête, (…) en bête sexuelle", a fait mine de s'offusquer le comédien.

Léa Salamé a tout de même continué à essayer de poser des questions. "De toute manière, on sait qu'avec Luchini les questions importent peu, que seules comptent les réponses, et qu'on pourra peut-être en placer une ou deux. Mais ce n'est pas grave, je vais tenter mon coup". Un jeu de mots involontaire qui a déclenché un éclat de rire d'Aymeric Caron, assis à sa gauche.

Nouveau brouhaha, rires, interventions d'autres invités, avant que Laurent Ruquier ne conclue cette séquence séduction par: "Ne les troublez pas. Laissons-les. Baissez un peu la lumière, laissons-les tous les deux…"

Ce n'était qu'un extrait du passage de Fabrice Luchini dans cette émission qui, dès samedi soir et dimanche matin, a déclenché quantité de commentaires sur Twitter.

(Voir ci-dessous l'échange entre Fabrice Luchini et Léa Salamé dans "On n'est pas couché" samedi 28 mars):

 

Auteur(s): JmC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Echange de compliments samedi soir entre Léa Salamé et Fabrice Luchini sur le plateau d'"On n'est pas couché".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-