ONPC: "On vous paye", rappelle Olivier Faure à Charles Consigny (vidéo)

ONPC: "On vous paye", rappelle Olivier Faure à Charles Consigny (vidéo)

Publié le 26/11/2018 à 08:50 - Mise à jour à 08:57
©Capture d'écran France 2
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Olivier Faure a rappelé samedi au chroniqueur d'"On n'est pas couché" Charles Consigny qu'il officiait sur une chaîne publique et était donc payé par le contribuable. Celui-ci venait de déclarer que "l'argent public est très mal utilisé".

L'émission On n'est pas  couché (ONPC) est coutumière des échanges tendus et des buzz polémiques. De celle de samedi 24, on retiendra l'échange entre Olivier Faure et Charles Consigny, lequel a -au moins dans la forme- tourné plutôt à l'avantage du Premier secrétaire du Parti socialiste pour sa réponse du tac au tac.

Celui-ci faisait face aux critiques du chroniqueurs sur les dépenses publiques et l' inutilité de certaines. Sur ce sujet polémique, il a notamment dénoncé les frais que représentent pour les contribuables la prise en charge des anciens ministres de l'Intérieur ou des anciens présidents de la République .

Voir: "ONPC": tutoyé par Zaz, Charles Consigny lui répond sèchement

"L'argent public, il n'y a pas de honte à l'avouer, est très mal utilisé", a-t-il déclaré, fustigeant des hommes politiques qu'"on entend jamais faire leur auto-critique", les gens "sont fatigués de payer pour cette gabegie" selon Charles Consigny.

Dénonçant un point de vue "populiste", Olivier Faure a rebondi sur la question en rappelant au chroniqueur qu'il officiait sur une chaîne publique. "On paye la redevance, on vous paye vous. Est-ce que l'on a envie de payer la redevance pour vous voir vous dans un écran de télévision?", a-t-il lancé, suggérant qu'il ne s'agissait pas là non plus de la meilleure utilisation de l'argent du contribuable et provoquant quelques applaudissements dans le public.

Subitement sur la défensive, Charles Consigny a répondu être "tout à fait favorable à la privatisation de l'essentiel de l'audiovisuel public".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"On vous paye", a lancé Olivier Faure à Charles Consigny samedi dans "ONPC".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-