Parents: des apps de suivi des enfants sur WhatsApp pour vérifier que tout va bien

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Parents: des apps de suivi des enfants sur WhatsApp pour vérifier que tout va bien

Publié le 20/04/2021 à 10:32
Mika Baumeister
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Les applications de messagerie instantanée comme WhatsApp sont aujourd’hui omniprésentes, ce qui permet de communiquer plus facilement, et d’avoir plus d’informations sur une personne que jamais. Ces informations peuvent être détournées, comme dans certains cas de harcèlement criminel, mais elles peuvent aussi servir à suivre et protéger des proches, les enfants notamment. Des applications utilisent les données de connexion de Whatsapp, et permettent aux parents de surveiller l'activité en ligne de leurs enfants, leur emplacement, leurs messages, etc.

Suivi du statut en ligne WhatsApp

Selon Statista, WhatsApp est l'application de messagerie la plus populaire au monde, avec plus de deux milliards d'utilisateurs mensuels actifs. Lorsqu'une personne se connecte sur WhatsApp (c'est-à-dire lorsqu'elle ouvre l'application, ou la place au premier plan sur son smartphone), un indicateur change, définissant son statut comme étant «En ligne». Cet indicateur est une information publique qui peut être utilisée par n'importe qui pour créer un service de suivi du statut en ligne ou hors ligne. C’est ce que font certaines applications, qui permettent d’afficher toutes les statistiques WhatsApp d’une série de personnes, comme les membres de votre famille par exemple, et d’obtenir un rapport détaillé. Ces outils permettent aux parents de vérifier que leurs enfants sont en sécurité: s’ils sont en ligne, cela signifie qu’ils ont bien accès à leur téléphone, qu’ils peuvent être contactés.

“Dernière vue” n’est pas équivalent à “en ligne”

WhatsApp permet à un utilisateur de masquer son heure de «dernière vue». Certains utilisateurs pensent que cette option leur permet de les protéger de la surveillance externe, présence, mais en réalité cela ne permet pas vraiment de protéger sa vie privée. Le statut «en ligne» lui, ne peut pas être caché: dès que l’application est utilisée, il s’active. Les applications de suivi peuvent donc toujours dire si un utilisateur est “en ligne” même s’il n’a pas interagi avec quelqu’un sur la messagerie. WhatsApp reconnaît dans sa FAQ qu’il n’est pas possible de désactiver «En ligne»: “Grâce à nos paramètres de confidentialité, vous avez la possibilité de contrôler qui peut voir votre dernière consultation. Veuillez noter que vous ne pouvez pas masquer votre statut en ligne.” C’est un gage de sécurité pour les parents: les enfants ne peuvent pas manipuler eux-mêmes ces informations.

Les utilisateurs s'inquiètent du harcèlement sur Whatsapp

En théorie, ce type d’applications ne peut pas être utilisé pour suivre une personne (un conjoint, par exemple) à son insu ou sans son autorisation, sauf si une notification persistante est affichée pendant la transmission des données. Cependant, la possibilité de ce type de harcèlement inquiète fortement les utilisateurs, même si cette fonctionnalité reste très utile pour les parents.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les applications de suivi peuvent donc toujours dire si un utilisateur est “en ligne” même s’il n’a pas interagi avec quelqu’un sur la messagerie.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-