"Pas mal pour un noir": le dérapage raciste de Daniel Bravo fait scandale (vidéo)

"Pas mal pour un noir": le dérapage raciste de Daniel Bravo fait scandale (vidéo)

Publié le 04/04/2019 à 10:44
©Photo AFP/Frederick Florin
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Daniel Bravo a commenté mercredi 3 avril au soir le match de football Strasbourg-Reims pour beIN Sports. En jugeant les performances de l'attaquant capverdien Nuno Da Costa, il a laissé échapper un "pas mal pour un noir". Une réflexion raciste qui a vite fait scandale.

Après les cris de singe dont a été victime l'attaquant de la Juventus Turin Moise Kean, un nouvel incident raciste est venu polluer le rayonnement du football en ce milieu de semaine.

Mercredi soir, alors qu'il commentait pour beIN Sports le match Strasbourg-Reims (rattrapage de la 30e journée de Ligue 1, manquée samedi par les Alsaciens pour cause de finale de Coupe de la Ligue), le consultant sportif Daniel Bravo a tenu des propos racistes au sujet de l'attaquant capverdien Nuno Da Costa.

"Il a de belles stats quand même, sixième but, cinquième passe, cinq passes décisives. C’est pas mal pour un noir, euh… un joueur qui n’a été titulaire que 17 fois", a-t-il ainsi laissé échapper, se rattrapant toutefois immédiatement après ce lapsus.

Ces mots prononcés, instantanément le scandale a fait rage sur les réseaux sociaux.

Lire aussi: Football - Moise Kean, attaquant de la Juventus, victime de cris de singe en plein match (vidéo)

La chaîne sportive a publié des excuses sur Twitter en son nom et en celui de Daniel Bravo.

Nuno Da Costa, le principal concerné, a dès la fin du match tenu à calmer les tensions en postant une photo de lui et de Daniel Bravo, et en minimisant la teneur de ses propos.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Daniel Bravo a dérapé mercredi soir en commentant le match de Ligue 1 Strasbourg-Reims.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-