Plagiat de sketchs: coup de gueule de Tomer Sisley contre '"Envoyé spécial" (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Plagiat de sketchs: coup de gueule de Tomer Sisley contre '"Envoyé spécial" (vidéo)

Publié le 23/03/2018 à 17:41 - Mise à jour à 17:56
©Loic Venance/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une enquête sur les comiques français a été diffusée jeudi soir sur France 2 dans "Envoyé spécial". Accusé de plagiat, Tomer Sisley a tenu à s'expliquer sur son compte Instagram, réagissant aux propos tenus par le journaliste Yvan Martinet.

Plusieurs mois après l'affaire de plagiat qui a visé de nombreux humoristes, Envoyé Spécial y a consacré une émission, diffusée jeudi 22 au soir sur France 2. Un documentaire réalisé par Yvan Martinet, devenu depuis la cible de Tomer Sisley. En effet, peu avant la diffusion, le journaliste a dévoilé les grandes lignes du reportage au micro d'Europe 1, évoquant notamment Kader Aoun, l'une des figures de l'humour en France. Il a  laissé entendre qu'il était au centre de plusieurs affaires de plagiat et qu'il copiait régulièrement les blagues d'humoristes américains pour les "donner" à ceux avec qui il collabore, en particulier Tomer Sisley.

Une accusation qui ne semble pas avoir plu au comédien qui a rapidement posté une vidéo sur son compte Instagram, poussant un coup de gueule contre l'émission et notamment contre le journaliste de France 2. "Ce qu'on me reproche d'avoir fait il y a 12 ans dans un spectacle de stand-up, à une époque où Facebook n'existait pas et le stand-up n'existait pas en France, je l'ai fait tout seul! D'accord? Tout seul!", a-t-il expliqué tentant de mettre les points sur les i.

"On a co-écrit le spectacle à trois avec Philippe Mechelen et Kader Aoun et les vannes dans mon spectacle qui n'ont pas été écrites par Kader, par Philippe ou par moi, c'est moi qui les ai reprises et personne d'autre", a-t-il ajouté répétant le contenu de sa conversation téléphonique avec le journaliste. "Je lui ai dit à Yvan Martinet quand il préparait son émission. Il n'a pas voulu en tenir compte. Il accuse mon co-auteur à tort!", a-t-il assuré qualifiant ses propos de "mensonges".

Lire aussi - Accusations de plagiat: Rémi Gaillard pousse un gros coup de gueule et s'en prend aux médias (vidéo)

Dans un texte accompagnant la séquence, il a  également expliqué avoir "pris le temps de répondre à toutes ses questions". "Je lui ai même envoyé une lettre doublée d'un mail pour lui rappeler tout ce qu'on s'était dit", a-t-il assuré se demandant ensuite la raison pour laquelle il racontait "le contraire dans l'émission en allant même jusqu'à inventer de fausses anecdotes?".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Tomer Sisley a poussé un coup de gueule contre un journaliste d'"Envoyé spécial".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-