"Playboy": la formule 2.0 du magazine sexy débarque en France ce jeudi

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"Playboy": la formule 2.0 du magazine sexy débarque en France ce jeudi

Publié le 08/12/2016 à 09:55 - Mise à jour à 12:58
Capture d'écran Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le célèbre magazine érotique américain "Playboy" est de retour en France ce jeudi, après en avoir quitté les kiosques en 2011. Comme en Amérique, la nudité frontale y est remplacée par des photos plus "sophistiquées". La faute à la concurrence d'Internet et au besoin de rajeunir le lectorat.

"Enfin!", diront les plus fidèles. Disparu en 2011, le magazine érotique américain Playboy -fondé aux Etats-Unis par Hugh Hefner en 1953 et lancé dans l'Hexagone en 1973- fait son retour en France, ce jeudi 8, avec un trimestriel revisité (à 6,90€ le numéro): plus moderne, plus soft, plus jeune. En effet, la nouvelle formule du magazine -version française- est calquée sur la ligne éditoriale américaine. "Il n'y aura plus de nudité frontale, mais une nudité sophistiquée, une ambiance glamour", a expliqué  au Point David Swaelens-Kane, investisseur belge qui a repris le magazine avec son épouse, Monika Bacardi.

En 2015, lorsque Playboy a adopté cette ligne de conduite aux Etats-Unis, le directeur général du magazine, Scott Flanders, avait invoqué le monopole d'Internet sur le porno: "Aujourd'hui, vous n'êtes qu'à un clic de n'importe quel acte sexuel inimaginable, et ce, gratuitement". D'où l'idée d'autoriser le magazine aux mineurs et donc de rajeunir le lectorat avec des photos plus artistiques et sensuelles que pornographiques.

En plus de "viser" les jeunes, le nouveau Playboy s'adressera aussi aux femmes, avec plus de sujets consacrés à la mode. Pour appliquer la nouvelle ligne éditoriale, David Swaelens-Kane et Monika Bacardi ont recruté deux rédacteurs en chef pour la formule française: Guillaume Fédou et Raphaël Turcat, ancien de Technikart.

Ce premier numéro français sera tiré 120.000 exemplaires. Myrtille Revêmont, jeune mannequin français, est en couverture. Le sujet du dossier principal du magazine? "L'amour à la française"

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Myrtille Revêmont, jeune mannequin français, est à la une du nouveau magazine "Playboy" version française.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-