Pour le fondateur de WhatsApp, "il est temps" de quitter Facebook

Pour le fondateur de WhatsApp, "il est temps" de quitter Facebook

Publié le 21/03/2018 à 11:02 - Mise à jour à 11:10
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Brian Action, le co-fondateur de l'application WhatsApp, a publié un tweet bien surprenant mardi. Il a en effet écrit "il est temps" en réaction au hashtag, mot dièse, "delete Facebok" (supprime Facebook en français). Son application appartient pourtant à l'entreprise de Mark Zuckerberg.

L'un des co-fondateurs de WhatsApp serait-il en train de tourner le dos à Facebook, à qui appartient son entreprise? C'est en tout cas ce que se demandent de nombreux utilisateurs de Twitter après un message énigmatique.

Le réseau social fondé par Mark Zuckerberg est au centre d'une polémique depuis lundi 19.

A voir aussi: Facebook - polémique d'ampleur autour de l'utilisation de données personnelles

Le site est pointé du doigt quant à l'utilisation de données personnelles de millions d'utilisateurs par une société liée à la campagne de Donald Trump, avant l'élection présidentielle américaine.

La société Cambridge Analytica est en effet accusée d'avoir illégalement acquis les données de 50 millions d'utilisateurs. Le scandale ne touche pas que les Etats-Unis et Mark Zuckerberg va devoir venir s'expliquer sur se piratage très inquiétant devant une commission parlementaire britannique.

Sur les réseaux sociaux, les internautes se sont alarmés et un hashtag a été créé sur Twitter pour inciter les utilisateurs à "supprimer Facebook".

La grosse surprise est venue de Brian Action, co-fondateur de WhatsApp, qui a lui-même réagi à la tendance: "il est temps", a-t-il écrit. Il n'en a pas fallu plus pour que les internautes s'enflamment et lui demandent pourquoi un tel message.

En effet WhatsApp a été acheté par Facebook en 2014 pour la coquette somme de 19 milliards de dollars. Beaucoup de twittos n'ont donc pas compris pourquoi Brian Action avait "mordu la main qui le nourrissait".

L'entrepreneur n'a pas fait plus de commentaire et Facebook n'a pas non plus réagi à ce dernier message bien énigmatique.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Brian action a publié sur Twitter qu'il "était temps" de quitter Facebook.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-