Première de"Punchline" annulée: Laurence Ferrari accuse Arnaud Montebourg et France 2

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Première de"Punchline" annulée: Laurence Ferrari accuse Arnaud Montebourg et France 2

Publié le 17/09/2016 à 15:19 - Mise à jour à 15:22
©Geoffroy Van der Hasselt/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

La première de "Punchline", nouvelle émission politique de C8, a dû être annulée après que son invité Arnaud Montebourg soit revenu sur sa participation. La présentatrice Laurence Ferrari reproche au candidat à la présidentielle "un manquement à la parole donnée" et accuse France 2 d'avoir fait pression pour qu'il annule, alors qu'il est également invité par "L'Emission politique" sur la chaîne publique.

La première de Punchline, la nouvelle émission de Laurence Ferrari sur C8, prévue dimanche 18 avec pour invité Arnaud Montebourg, a dû être déprogrammée, a annoncé la journaliste vedette de la chaîne, mettant en cause France 2 et l'ancien ministre.

Cet épisode illustre la vive compétition entre les chaînes de télévision, où les émissions politiques se sont multipliées à quelques mois de la présidentielle.

"On a été obligé de déprogrammer l'émission à la dernière minute après que M. Montebourg nous a confirmé hier (vendredi 16) soir qu'il ne viendrait pas dans notre émission en raison de la pression qu'exerce sur lui France Télévisions puisqu'il est l'invité jeudi prochain de L'Emission politique de France 2", a affirmé Laurence Ferrari à l'AFP.

"France 2 le menaçait de déprogrammation, M. Montebourg a fait le choix d'annuler l'émission en direct (sur C8) pour laquelle il avait donné son accord au mois de juillet", a-t-elle ajouté, dénonçant une "méthode de chantage" qui "n'est pas admissible".

Quant à l'ancien ministre du Redressement productif, elle lui reproche "un manquement à la parole donnée" alors qu'il avait "accepté de venir pour bénéficier à plein de l'effet de communication du lancement d'une nouvelle émission", a-t-elle affirmé.

Interrogé samedi par l'AFP, François Kalfon, porte-parole d'Arnaud Montebourg, a tenu à souligner que "les équipes de Mme Ferrai avaient été prévenues dès le jeudi 8 septembre, quand France 2 avait donné son accord" pour sa participation à L'émission politique. Il s'est également dit prêt à "repousser" la participation de M. Montebourg à un autre numéro de l'émission. "Il n'y a pas eu acceptation" de cette décision chez Laurence Ferrari, a-t-il regretté, mettant également l'accent sur le nombre important de sollicitations médiatiques reçues par M. Montebourg.

A la direction de France Télévisions, on assure qu'"il n'y a pas eu d'interdiction de la part de France 2". "France 2 avait invité Arnaud Montebourg en premier, il n'y a pas de pressions sur l'invité politique, c'est l'invité qui choisit", a-t-on ajouté.

Programmée chaque dimanche à 12H05, Punchline est la première incursion politique de la filiale de Canal+. Selon Laurence Ferrari, elle cible l'audience "plutôt jeune" de la chaîne, avec l'ambition de décrypter la politique pour ceux qui voteront pour la première fois en 2017.

L'Emission politique, magazine bimensuel en prime time présenté par David Pujadas et Léa Salamé, a remplacé cette rentrée Des Paroles et des actes. Elle a reçu Nicolas Sarkozy pour la première, jeudi 15.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Pour Laurence Ferrari, Arnaud Montebourg a annulé sa participation à "Punchline" "en raison de la pression qu'exerce sur lui France Télévisions".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-