Quand L'Equipe met Nicolas Sarkozy derrière les barreaux (vidéo)

Quand L'Equipe met Nicolas Sarkozy derrière les barreaux (vidéo)

Publié le 23/01/2018 à 11:59 - Mise à jour à 12:06
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Invité de l'émission "L'Equipe du soir" lundi sur la chaîne L'Equipe, l'ancien président Nicolas Sarkozy a fini derrière les barreaux après un quizz sur le sport. Des barreaux virtuels, évidemment, et qui ont été bien vite retirés.

Nicolas Sarkozy, grand supporter du PSG, toujours assis à côté de Nasser Al Khelaïfi les soirs de match au Parc des Princes, était l'invité d'honneur de l'émission L'Equipe du Soir, lundi 22, sur la chaîne L'Equipe.

Tradition oblige, l'invité s'assoit toujours dans le "fauteuil du président". Et tradition aussi, il participe avec les journalistes présents sur le plateau à un quizz de culture générale sur le sport.

Voir aussi: impliqué dans plusieurs affaires, Nicolas Sarkozy dans la tourmente

A la fin, la personne qui a récolté deux cartons jaunes (et donc un carton rouge), même si elle a remporté le quizz et fait preuve de ses connaissances pointues en sport, finit toujours derrière les barreaux. L'ancien président de la République a donc fini la soirée (virtuellement) en prison. Ce qui l'a fait rire cela dit, et a également beaucoup amusé les internautes, impressionnés par sa culture footballistique.

Autre fait marquant de la soirée: Nicolas Sarkozy s'est adressé à travers la caméra directement à Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique lyonnais.

Il lui a demandé grosso modo de se mêler de ses oignons, et de ne plus juger la gestion du PSG de Nasser Al Khelaïfi. "Ecoute-moi bien, on t'admire, on t'aime, tu te concentres à mort sur l'Olympique Lyonnais, hein? Voilà!", faisant ainsi parler avant tout le supporter de PSG en lui plutôt que l'ancien président de la République.

Ce petit remontage de bretelles n'a pas vraiment plu à Jean-Michel Aulas. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nicolas Sarkozy était l'invité lundi de "L'Equipe du soir". Lors d'un quizz sur le sport, il a reçu deux cartons jaunes et a fini en prison.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-