Quasimodo pleure Notre-Dame de Paris: les hommages en dessins

Quasimodo pleure Notre-Dame de Paris: les hommages en dessins

Publié le 16/04/2019 à 12:47 - Mise à jour à 15:26
© AFP / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

De nombreux dessinateurs professionnels ou amateurs ont exprimé dès lundi 15 en images leur peine suite à l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, et leur soutien à la capitale et aux Français. Quasimodo, le bossu de Victor Hugo, est particulièrement représenté.

Des hommages ou messages de soutien ont afflué du monde entier via Internet et les réseaux sociaux pour exprimer la tristesse qu'inspire l'incendie et la destruction partielle de Notre-Dame de Paris. Nombre d'entre eux ont pris la forme de dessins mettant en scène des figures liées au bâtiment se désolant du drame.

Le plus repris de ces personnages était ce mercredi sans surprise Quasimodo, le célèbre sonneur de cloches difforme imaginé par Victor Hugo et dont la renommée a été renforcée par le film des studios Disney Le Bossu de Notre-Dame.

On retrouve donc le Quasimodo imaginé en 1996 pleurer à chaudes larmes sur sa demeure en feu. Une autre image fait référence à la grande scène finale du film, le bossu hurlant "droit d'asile" ("sanctuary" dans la version originale).

Parfois ce sont les gargouilles, éléments incontournables de l'architecture de Notre-Dame et compagnons de Quasimodo dans le film d'animation qui sont représentés en pleurs.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Luciano Martins (@lucianomartinslm) le

Pour d'autres c'est plus généralement tout le pays et sa capitale, symbolisés par exemple par la Tour Eiffel ou une allégorie de la France, qui consolent le monument martyre.

"L'ensemble du feu a été éteint", ont annoncé ce matin les pompiers qui ont lutté toute la nuit pour sauver ce qui pouvait l'être du bâtiment et de ses précieux ouvrages d'art et cultuels. "Nous la rebâtirons", a promis Emmanuel Macron dès lundi soir, tandis qu'anonymes et personnalités se mobilisaient déjà pour réunir des dons pour financer le chantier.

Lire aussi:

Un Canadair sur Notre-Dame ? Comme "jouer au bowling avec la cathédrale"

Avant Notre-Dame, ces cinq monuments reconstruits après un incendie (photos)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




De nombreux dessinateurs ont exprimé leur tristesse suite à l'incendie de Notre-Dame.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-