"Quotidien": Jamel Debbouze accusé de grossophobie par les internautes (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"Quotidien": Jamel Debbouze accusé de grossophobie par les internautes (vidéo)

Publié le 05/09/2017 à 12:06 - Mise à jour à 12:15
©Kenzo Tribouillard/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'émission "Quotidien" a fait sa rentrée lundi soir et pour l'occasion Jamel Debbouze était l'invité de Yann Barthès. Mais lors d'une séquence, une réflexion de l'acteur a été jugée déplacée et grossophobe par les internautes.

Coup dur pour le très populaire Jamel Debbouze, accusé de grossophobie par les internautes. L'acteur était l'invité de l'émission Quotidien présentée par Yann Barthès et diffusée sur TMC lundi 4 et a suscité l'indignation de certains lors d'une séquence sur le rappeur américain Usher, accusé par plusieurs personnes de ne pas les avoir informé qu'il avait de l'herpès génital alors qu'ils avaient eu des relations sexuelles.

Le témoignage d'une des victimes supposées du rappeur a engendré un fou rire de l'humoriste. Entre deux grimaces, Jamel Debbouze s'est exclamé: "je suis sûr que c'est une menteuse, c'est sûr! Je voulais juste faire une déclaration. Moi aussi j'ai eu un rapport sexuel avec Usher, s'il pouvait me faire un virement, ça m'arrange".

La jeune femme, Quantasia Sharpton, visiblement en surpoids, a provoqué le rire de l'acteur ainsi que de toute l'assistance. Des réactions qui ne sont pas passées pour beaucoup d'internautes, sur Twitter notamment. "Jamel dérape un peu là... Sous prétexte que la demoiselle est très très ronde, elle ne pourrait pas avoir couché avec Usher?", a par exemple commenté un utilisateur du réseau social.

Certains téléspectateurs se sont aussi étonnés que personne n'ait repris l'invité sur le plateau. D'autres encore n'ont pas jugé les déclarations de l'humoriste, venu pour créer l'événement pour la rentrée très attendue de Quotidien, graves. "Il a juste rigolé de la situation un peu abracadabrantesque", a entre autre expliqué un twittos.

Malgré cette polémique, l'émission de Yann Barthès a réalisé de très bonnes audiences avec 1,55 million de téléspectateurs. Le talk-show est donc arrivé premier en devançant son ennemi juré TPMP, qui a tout de même attiré 1,35 million de personnes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les déclarations de Jamel Debbouze ont suscité de nombreuses réactions sur Twitter.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-