"Rendez-vous en terre inconnue": Kev Adams du rire aux larmes

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"Rendez-vous en terre inconnue": Kev Adams du rire aux larmes

Publié le 06/12/2017 à 12:57 - Mise à jour à 13:08
©Capture d'écran Instagram
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Kev Adams a ému de nombreux téléspectateurs dans "Rendez-vous en terre inconnue", diffusée mardi. Le comédien est passé par toutes les émotions lors de sa rencontre avec une tribu éthiopienne.

Les larmes et la douleur de Kev Adams dans Rendez-vous en terre inconnue ont séduit les téléspectateurs, nombreux devant France 2 mardi 5.

L'émission présentée par Frédéric Lopez a remporté la bataille de l'audience avec quelque 4,7 millions de personnes, soit 19,1% de l'audience, loin devant France 3 qui a réuni 3,8 millions de téléspectateurs devant la série La Forêt (14,6% de parts d'audience). TF1 complète le podium avec Une famille formidable et 3,6 millions de téléspectateurs (14% de parts d'audience).

Le jeune comédien est parti à la rencontre des Suri, peuple de guerriers et de bergers à l'extrême sud de l'Ethiopie. Une expérience difficile et éprouvante qui a conduit aux larmes un Kev Adams très vite épuisé par les conditions de vie de ces tribus.

Voir: "Rendez-vous en terre inconnue": Kev Adams sous le choc au début de l'aventure (vidéo)

"Dormir sur la terre la première nuit a été très éprouvant. J'ai pleuré en me disant que je n'y arriverai pas. (...) Tout le village se lève avec le soleil à 5 heures puis on marche beaucoup pour s'occuper du troupeau ou de l'agriculture. C'était très intense et, une fois au campement après sept heures à parcourir la vallée de l'Omo, il fallait aider à traire les vaches, s'occuper du maïs. Le corps s'adapte et je m'écroulais de sommeil", a-t-il raconté au Parisien.

Des conditions de vie qui ont inspiré le respect aux internautes pour le comédien mais surtout pour les Suri, à en croire les nombreux commentaires admiratifs postés sur Twitter. Comme souvent après cette émission, c'est la simplicité de ce peuple, en totale opposition avec les réalités des sociétés modernes, qui a ému. Kev Adams a été le premier touché.

"Cela m'a bouleversé. Je me suis attaché à eux. (...) J'ai énormément mûri. Je me sens plus serein, plus patient et j'ai moins peur de l'avenir. Les Suri sont heureux avec un rien et ils célèbrent tout. On pourrait adapter cette philosophie à nos vies. Chaque jour peut être une fête".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Kev Adams a essuyé des larmes lors de "Rendez-vous en terre inconnue".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-