"Salut les Terriens": Emmanuel Macron "gérontophile" ? La plaisanterie d'Eric Brunet jette un froid sur le plateau (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

"Salut les Terriens": Emmanuel Macron "gérontophile" ? La plaisanterie d'Eric Brunet jette un froid sur le plateau (vidéo)

Publié le 22/05/2017 à 07:45 - Mise à jour à 07:51
©Capture d'écran Dailymotion
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une chronique d'Eric Brunet, samedi, dans l'émission "Salut les Terriens" (C8) a déclenché la polémique et jetté une ambiance glaciale sur le plateau. Il a en effet expliqué qu'Emmanuel Macron était comme Napoléon: jeune, réformateur et, au passage, gérontophile. La plaisanterie est plutôt mal passée...

Il n' a sans doute pas eu le succès qu'il espérait avec sa plaisanterie. Samedi 20, dans la soirée, une ambiance glaciale s'est répandue sur le plateau de l'émission Salut les Terriens, présentée par Thierry Ardisson, sur C8. En cause: une chronique d'Eric Brunet contenant une plaisanterie sur le couple Emmanuel et Brigitte Macron visiblement pas du goût de tous les autres invités.

Le chroniqueur lisait en effet un texte sur le thème des ressemblances entre le président de la République et l'empereur Napoléon Ier. Eric Brunet explique qu'ils sont tous les deux "réformateurs", "jeunes" et aussi "qu'ils sont gérontophiles tous les deux" en référence à l'écart important du couple Macron (24 ans) et du couple Napoléon/Joséphine (7 ans). Sophie Davant, assise à côté du chroniqueur, peine à cacher sa gêne. Quant à la chanteuse Izia Higelin proteste ouvertement.


Eric Brunet sur Brigitte Macron "C'était une... par salutlesterriens

Laurent Baffie, lui, y va même encore plus frontalement:"Tous les comiques, dont je fais partie, font trop de vannes là-dessus parce que c’est une facilité, mais la façon dont vous le faites est extrêmement désobligeante et pas drôle".

Le seul sur le plateau qui prendra la défense d'Eric Brunet sera Sébastien Chenu, l'un des fondateurs de l'association de défense des droits des LGBT Gaylib, et aujourd'hui conseiller régional Front national des Hauts-de-France et porte-parole du parti. Il avancera qu'Emmanuel Macron "n’est pas une vache sacrée, on peut rire un peu". "Oui mais là on parle de sa femme, pas de lui", rétorque alors Izia Higelin.

A l'issue de la séquence, Eric Brunet terminera rapidement sa chronique, en admettant n'avoir "pas été très bon".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La plaisanterie d'Eric Brunet (à d.) n'a pas été du goût de la plupart des personnes présentes sur le plateau.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-