"Salut les Terriens": Thierry Ardisson pose un faux sachet de cocaïne sur la table, le fils de Pablo Escobar s'énerve (vidéo)

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

"Salut les Terriens": Thierry Ardisson pose un faux sachet de cocaïne sur la table, le fils de Pablo Escobar s'énerve (vidéo)

Publié le 10/09/2017 à 12:03 - Mise à jour à 12:12
©Capture d'écran Dailymotion
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A l'occasion de la rentrée de l'émission "Salut les Terriens", samedi soir sur C8, Thierry Ardisson a invité Juan Pablo Escobar, le fils du célèbre narcotrafiquant colombien. Présent pour faire la promotion de son livre, il a poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux après un gag de l'animateur.

Comme de nombreuses autres émissions, Salut les Terriens a fait sa rentrée. Et pour bien commencer cette nouvelle saison, dont le coup d'envoi a été donné samedi 9 au soir sur C8, Thierry Ardisson a invité Juan Pablo Escobar, le fils du célèbre narcotrafiquant colombien. Auteur d'un livre intitulé Pablo Escobar, mon père, ce dernier a accepté de venir sur le plateau pour faire notamment la promotion de son ouvrage. Seulement voilà: il n'a pas aimé le comportement de l'animateur ni celui de la production lors de son passage dans l'émission.

En effet, Thierry Ardisson n'a pas résisté à faire quelques blagues à son invité: il a par exemple posé un faux sachet de drogue sur la table et diffusé à l'antenne la chanson Cocaïne de Clapton. Il n'en fallait pas plus pour énerver Juan Pablo Escobar, lequel a poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux. "Je vous en prie, ne glorifions pas le trafic de drogue. Analysons plutôt les raisons pour lesquelles pendant des décennies ces drogues et leur prohibition ont fait de plus en plus de victimes; des victimes qui méritent tout notre respect", a-t-il écrit sur Facebook.

Et d'ajouter avec une once de colère: "Nul besoin d’ajouter à votre émission un kilo de +cocaïne+ sous votre bureau en ma présence, sans mon accord ni m’en avoir informé. Je ne suis pas venu en France avec la volonté d’offenser quiconque, encore moins de faire passer un message ambigu ou contraire à mes convictions face à la gravité avec laquelle doivent être traités ce type de récits". Enfin, l'écrivain a fait part de son regret d'avoir participé au talk-show: "J’aurais préféré que vous me concédiez aimablement le droit à choisir de ne pas participer à votre émission dès lors vous ou la production aviez choisi d’utiliser mon histoire à des fins si peu honorables dans votre pays".

Contacté par Le Parisien, Thierry Ardisson a réagi à sa déclaration, revenant sur le passage de son invité dans l'émission: "S’il n'est pas content, tant pis pour lui. Je ne regrette pas de l’avoir fait, mais je regrette qu’il l’ait mal pris, surtout que l’interview était vraiment bien. C’est dommage qu’il n’ait pas le sens de l’humour. Son père aurait trouvé ça drôle, lui", a-t-il déclaré.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le fis de Pablo Escobar a poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-