Scandale homophobe dans "TPMP": Catherine Laborde soutient Cyril Hanouna, sa soeur Françoise en colère

Scandale homophobe dans "TPMP": Catherine Laborde soutient Cyril Hanouna, sa soeur Françoise en colère

Publié le 26/05/2017 à 10:11 - Mise à jour à 10:23
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le scandale de la séquence homophobe dans l'émission "Touche pas à mon poste" ne faiblit pas et continue de déchaîner les passion. Jeudi soir, c'est Catherine et Françoise Laborde qui se sont écharpées sur Twitter. Alors que cette dernière publiait une pétition pour soutenir Cyril Hanouna, sa sœur se disait "accablée" et demandait à ce qu'on ne les confonde pas.

Cyril Hanouna et son émission Touche pas à mon poste sont au centre d'une vive polémique depuis la diffusion d'une séquence jugée homophobe jeudi 18 mai dernier. Après s'être excusé plusieurs fois pour ce "sketch raté", avoir cherché le soutien de ses chroniqueurs et dénoncé "l'acharnement médiatique" dont il s'est dit victime, Cyril Hanouna n'a pas réussi à faire oublier cette nouvelle polémique. Et même ses proches qui le soutiennent sont sous le feu des critiques.

Et c'est Catherine Laborde qui en a fait les frais jeudi soir sur Twitter. La nouvelle recrue de TPMP a en effet partagé une pétition pour soutenir l'animateur en pleine tourmente. Mais cette publication n'a pas plu à tout le monde et notamment à sa sœur, la journaliste Françoise Laborde.

La cadette s'est en effet dit "accablée " par ce soutien. Présidente des parrains et marraines de l'association Le Refuge, un dispositif pour l'accueil et de soutien pour les jeunes LGBT, Françoise Laborde a semblé très énervée par la publication de sa sœur.

Elle a même demandé aux internautes de ne pas la confondre avec sa sœur ainée: "merci de ne pas confondre: et surtout je ne me produis pas dans TPMP!". Catherine et Françoise Laborde, longtemps considérées comme complices, sont en très mauvais terme depuis 2008. Année où Françoise Laborde avait publié un livre confession, Ça va mieux en le disant..., qui n'avait pas du tout plus à sa sœur ainée. Ce nouveau désaccord ne risque pas d'arranger les choses.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Entre les deux sœurs, la guerre est déclarée.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-