Séquence homophobe dans "TPMP": Hanouna refuse d'enregistrer son émission pour éviter les dérapages

Séquence homophobe dans "TPMP": Hanouna refuse d'enregistrer son émission pour éviter les dérapages

Publié le 28/05/2017 à 14:53 - Mise à jour à 15:37
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Au cœur d’une polémique suite à un canular téléphonique de mauvais goût, Cyril Hanouna s'est confié ce dimanche dans un entretien accordé au "JDD". Le présentateur de "Touche pas à mon poste" a réitéré ses excuses, assurant en parallèle qu'il continuera "à rire de tout et de tous".

Plus d'une semaine après la diffusion d'un canular jugé homophobe, Cyril Hanouna est revenu sur cette polémique dans les colonnes du JDD. Le présentateur de Touche pas à mon poste a exprimé à nouveau ses "regrets" tout en faisant part de sa colère, dénonçant un "déchaînement médiatique". "Certains médias se sont précipités sans discernement, ni vérification, pour me caricaturer en être sectaire ou homophobe. Ces accusations sont aussi graves qu’infondées", a-t-il notamment expliqué.

En parallèle, alors que des dizaines d'annonceurs ont décidé de le boycotter, l'animateur a expliqué qu'il ne comptait pas enregistrer son émission afin d'éviter les potentiels dérapages. "Avec le direct, je me mets à nu: avec mes émotions, mes peines, mes conneries et mes sorties de route. En 1.000 émissions sur cinq ans, j’ai dû connaître une huitaine de dérapages", a-t-il ajouté. Et alors qu'une procédure de sanction a été ouverte contre la chaîne C8 par le CSA, Cyril Hanouna a assuré qu'il continuera "à rire de tout et de tous". L'animateur, également producteur de l'émission, a toutefois expliqué qu'il envisageait de "faire évoluer" TPMP. "Nous réfléchissons à des changements éditoriaux substantiels".

Enfin, Cyril Hanouna est revenu sur le témoignage d'un jeune homme qui aurait été viré de chez lui à la suite de ce canular. Suite à quoi, il avait contacté l'association Le Refuge qui lutte contre l'homophobie. Mais depuis plusieurs jours, ses propos sont mis en doute par plusieurs médias. "J’ai essayé de le contacter. Je n’ai aucune nouvelle de lui, mais, plus inquiétant encore, nous constatons que les déclarations des intervenants du Refuge le concernant sont soit divergentes soit incohérentes… (...) Si c’est avéré, il m’est insupportable d’être à l’origine de conséquences pour ce jeune homme aussi graves que celles prétendues", a-t-il confié.

Pour rappel, la polémique est née suite à un canular téléphonique au cours duquel Cyril Hanouna avait piégé des homosexuels en postant une fausse annonce sur un site de rencontre. Mais rapidement, face à l'ampleur des critiques, l'animateur s'était excusé sur le plateau de son émission. Puis, quelques jours plus tard, il avait à nouveau fait son mea culpa dans les colonnes de Libération. Au total, le CSA a enregistré plus de 20.000 plaintes, un record. Pour le moment, le gendarme de l'audiovisuel n'a pas encore annoncé de sanctions. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Hanouna a assuré qu'il continuera "à rire de tout et de tous".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-