Sophie Favier accuse Christophe Dechavanne d'avoir "brisé" sa carrière, il répond et se moque (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Sophie Favier accuse Christophe Dechavanne d'avoir "brisé" sa carrière, il répond et se moque (vidéo)

Publié le 26/11/2017 à 16:58 - Mise à jour à 16:59
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Sophie Favier, qui travaillait avec Christophe Dechavanne dans les années 90, a récemment accusé le présentateur de "The Wall" sur TF1 d'avoir "brisé" sa carrière. Ce dernier a répondu samedi sur le plateau de "Salut les Terriens" de Thierry Ardisson. Il a avancé un choix personnel en tant que producteur au sujet d'une émission de la chroniqueuse, qu'il a annulée. Puis il s'est moqué de son cheveu sur la langue.

Sur le fauteuil des accusés, entre guillemets, Christophe Dechavanne a répondu samedi 25 à Sophie Favier, qui l'accuse d'avoir "brisé" sa carrière, suite à l'arrêt brutal de l'émission Sans interdit, que la chroniqueuse avait présenté dans les années 90.

Mais elle n'avait eu le droit qu'à un seul numéro, et malgré les plus de 40% de part d'audience, Christophe Dechavanne, producteur de la dite émission, avait décidé de ne pas commander de nouveaux numéros. Ce qui a été vécu comme une trahison par Sophie Favier, qui s'est surtout offusquée de ne pas avoir de réelles explications: "Il n’a peut-être pas digéré que j’ai autant de succès, je n’en sais rien", avait-elle ainsi déclaré il y a quelques années.

Le présentateur du jeu The Wall sur TF1, qui répondait sur le plateau de Salut les Terriens sur C8, face à Thierry Ardisson, a expliqué "n'avoir jamais été fâché avec Sophie Favier".

Il a concédé avoir décidé de l'arrêt de Sans interdit sur un choix personnel: "À cet époque, j'étais un peu nerveux. Et ça me regarde en tant que producteur si une émission ne correspondait pas tout à ce que je voulais qu'elle soit", a détaillé Christophe Dechavanne.

Explication acceptable certes, mais l'animateur de TF1 ne s'est pas arrêté là. Alors que Thierry Ardisson lui soutenait que Sophie Favier semblait souffrir de cette situation, il s'est moqué d'elle et de son cheveu sur la langue: "Non, elle n’en souffre pas. Elle en fouffre".

Une blague qui a été pris au second degré sur le plateau et par certains internautes, mais qui est à mettre dans la catégorie "malaise TV" pour d'autres, sensibles aux moqueries.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Christophe Dechavanne a répondu à Sophie Favier, qui l'accuse d'avoir "brisé" sa carrière, en se moquant d'elle et de son cheveu sur la langue.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-