"SOS cantine, les chefs contre-attaquent": quand les réfectoires scolaires sont passés au crible (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"SOS cantine, les chefs contre-attaquent": quand les réfectoires scolaires sont passés au crible (vidéo)

Publié le 06/09/2017 à 17:47 - Mise à jour à 18:03
©Capture d'écran M6
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Ce mercredi soir sur M6, les téléspectateurs découvriront une nouvelle émission baptisée "SOS cantines: les chefs contre-attaquent". Au total, quatre grands chefs passeront au crible les réfectoires scolaires et confectionneront avec les cantinières de meilleurs repas pour les enfants.

Après les cuisines des professionnels, c'est maintenant au tour des réfectoires scolaires d'être passés au crible. Dans sa nouvelle émission, diffusée pour la première fois ce mercredi 6 au soir et baptisée SOS cantines: les chefs contre-attaquent, M6 a donc décidé de faire appel à des professionnels pour aider les écoles à préparer de meilleurs repas aux enfants.

Le premier épisode mettra en lumière Valérie et Caroline, deux cantinières d'écoles de Béthune, lesquelles sont convaincues que la qualité des repas servis aux petits pourrait être améliorée. Au total, quatre grands chefs cuisiniers viendront donc à leur rescousse: Norbert Tarayre, Ghislaine Arabian, Coline Faulquier et Pierre Augé. Et tous ont le même point commun: "un amour de la bonne cuisine, une exigence sur le choix des produits, mais avant tout, le fait d'être des parents d'enfants qui mangent ou ont mangé à la cantine".

Pour rappel, deux enfants sur trois déjeunent à la cantine en France. Et au cours de sa scolarité, un élève n'y mange pas moins de 2.000 repas. Seulement voilà: nombreux sont ceux qui n'apprécient pas la nourriture servie dans les assiettes. Preuve en est: selon les chiffres divulgués par M6, 70% de ce qui est servi finit dans la poubelle. Autrement dit, à l'échelle de la France, le gâchis dans les cantines remplit l'équivalent de 32 camions poubelles par jour. Un chiffre inquiétant sachant que le repas du midi est pourtant censé combler 40% des besoins alimentaires quotidiens d'un enfant en pleine croissance.

Dans la bande-annonce de l'émission, les internautes peuvent s'apercevoir que les chefs cuisiniers font part de leur constat au maire de la ville, Olivier Gacquerre. Et d'après les derniers éléments divulgués par le Huffpost, leur venue a, semble-t-il, fait bouger les choses. "Les chefs sont venus avec des idées préconçues. Ils ne savaient pas que pour cuisiner pour 3.200 élèves chaque midi, il fallait des quantités astronomiques de nourriture et surtout respecter des normes d'hygiène drastiques", a-t-il déclaré. Et d'ajouter: "Mais ils sont aussi venus avec un vrai savoir-faire. Ils nous ont donné quelques astuces qui vont pouvoir faire la différence".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au total, quatre grands chefs viendront à la rescousse des cantinières.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-