Surréaliste: il se retrouve bloqué sur une place à Bruxelles à cause des sens interdits (VIDEO)

Surréaliste: il se retrouve bloqué sur une place à Bruxelles à cause des sens interdits (VIDEO)

Publié le 05/09/2016 à 14:10 - Mise à jour le 09/09/2016 à 08:45
© Capture d'écran Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La signalisation routière a laissé cet automobiliste perplexe. Alors qu'il roule sur la place Saint-Géry, à Bruxelles, un belge s'est rendu compte qu'il ne pouvait plus en sortir car toutes les voies étaient bloquées avec des panneaux "sens interdit".

Digne d'une histoire belge. Une vidéo surréaliste et assez cocasse fait le buzz en Belgique ces derniers jours: un automobiliste liégeois s’est filmé dans sa voiture alors qu’il roulait sur la place Saint-Géry, en plein cœur de Bruxelles. Ce dénommé Laurent Di Carlo s'est alors vite rendu compte qu’il ne pouvait pas en sortir: des sens interdits barraient ainsi trois voies de circulation sotant de la place et la quatrième était bloquée par des barrières. Résultat, il a été obligé de tourner en rond. Une fois engagé sur la place impossible d’en sortir sans retomber au même endroit. Passant devant les différentes voies il a expliqué, dans sa vidéo postée sur Facebook jeudi 1er, pourquoi il ne pouvait pas les emprunter. Plein d’humour, l’homme a accompagné ses images d’un message à sa compagne, disant: "Je ne mangerai certainement pas à la maison ce soir. Je suis bloqué suite à une blague du responsable local de la signalisation".

La vidéo a été vue près de 300.000 fois depuis sa mise en ligne et elle a fait beaucoup rire les internautes, qui l'ont partagée en masse. Si les mésaventures de cet homme ont eu autant de succès c’est bien parce qu’elles rappellent le sketch du belge Raymond Devos, "Sens interdit" (voir la seconde vidéo ci-dessous). Il en est même l’exacte réplique puisque l’humoriste expliquait : "J’étais dans ma voiture, j’arrive sur une place (…) Je vais prendre la première à droite, sens interdit. Il fallait s’y attendre, je vais prendre la deuxième, sens interdit. Je vais prendre la troisième, sens interdit. Je vais prendre la quatrième, sens interdit. Je refais un tour pour vérifier, quatre sens interdit!".

L’histoire de Laurent Di Carlo se termine mieux que dans le sketch de Raymond Devos puisqu’il réussit à déplacer une barrière pour quitter la place. Raymond Devos était lui condamné à tourner indéfiniment avec les autres automobilistes.

(Voir ci-dessous la vidéo de l'épopée surréaliste d'un automobiliste bloqué sur une place à Bruxelles)

(Voir ci-dessous le sketch de Raymond Devos)

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Comme dans le sketch de Raymond Devos, un homme s'est retrouvé bloqué sur une place pour cause de "sens interdit".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-