Syrie: Ikea recrée un appartement type (et ravagé) de la banlieue de Damas (VIDEO)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Syrie: Ikea recrée un appartement type (et ravagé) de la banlieue de Damas (VIDEO)

Publié le 14/11/2016 à 16:43 - Mise à jour le 15/11/2016 à 09:21
©Capture d'écran/YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Afin de sensibiliser son public à la crise qui touche les Syriens depuis cinq ans, la marque de mobilier Ikea a recréé un appartement type d'une famille habitant dans la banlieue de Damas. Intitulée "25m² de Syrie" cette habitation est un témoignage direct de la dureté de la vie dans ce pays depuis le début de la guerre civile.

C'est à Slependen à quelques kilomètres d'Oslo en Norvège, dans un de ses magasin, qu'Ikea a décidé de recréer un appartement de Jamarana dans la banlieue de Damas. Cette opération qui a duré du 16 au 31 octobre avait pour but d'attirer l'attention du public sur la crise qui touche actuellement et depuis plus de cinq ans les Syriens, dont le pays est en proie à une terrible guerre civile. Ce décor avait pour nom: "25m² de Syrie".

Destinée au public du magasin, cette campagne était menée conjointement par l'agence de communication POL et la Croix-Rouge norvégienne. Cet appartement de 25m² était la copie conforme de celui d'une femme syrienne vivant avec ses quatre enfants.

A l'intérieur de ce décor plus que réaliste, les étiquettes ont été remplacées par des explications sur les conditions de vie et de ravitaillement des familles syriennes qui vivent en situation de guerre. Ce projet avait initialement pour but de récolter des dons à destination de la Croix-Rouge, plus de 20 millions auraient été réunis.

Rana, la mère de famille dont l'appartement a inspiré cette maison témoin a déclaré aux équipes de la Croix-Rouge: "lorsque nous avons été contraints de fuir dans cette région pour des raisons de sécurité, nous n'avions pas assez d'argent pour louer un meilleur endroit. Nous n'avons pas d'argent pour acheter des matelas, des couvertures ni même des vêtements pour les enfants".

Cette exposition quasi-réelle, qui s'est tenue du 16 au 31 octobre, a attiré environ 80.000 visiteurs.

(Voir ci-dessous la vidéo de la maison témoin relatant la dureté de la vie en Syrie) 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Cette exposition s'est tenue du 16 au 31 octobre et a attiré environ 80.000 visiteurs sur les deux semaines.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-