Thierry Ardisson s'en prend à Charline Vanhoenacker sur France Inter

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Thierry Ardisson s'en prend à Charline Vanhoenacker sur France Inter

Publié le 25/06/2019 à 08:53 - Mise à jour à 08:54
©Capture d'écran Canal+
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Thierry Ardisson était invité dans la matinale de France Inter ce mardi 25 au matin. L'homme en noir qui n'aurait plus d'émission à la rentrée a répondu aux critiques de Charline Vanhoenacker, présente sur le plateau.

Echange tendu entre Thierry Ardisson et Charline Vanhoenacker ce mardi matin alors que l'homme en noir était invité dans la matinale de France Inter.

Le présentateur de Salut les Terriens a dernièrement annoncé qu'il n'aurait plus aucune émission de télévision à la rentrée après plus e 30 ans à l'antenne. Pour l'occasion, il avait répondu présent à l'invitation de Léa Salamé pour l'interview de 7h50.

Alors qu'il regrettait la disparition d'une "certaine façon de faire de la télévision", Thierry Ardisson s'en est aussi pris à Charline Vanhoenacker, présente sur le plateau puisqu'elle faisait sa chronique quotidienne juste après l'interview.

A voir aussi: Hapsatou Sy tacle violemment Thierry Ardisson et Eric Zemmour

L'humoriste avait en effet exprimé une certaine joie à l'annonce de l'arrêt des Terriens. Expliquant dans un interview au Parisien être "ravie" que ce programme "très putassier" prenne fin.

"J'avais de très bons humoristes dans mon émission dont Vizorek qui est bien plus sympa que Charline et qui est désolé de ce que vous avez dit", a ainsi lancé l'animateur à Charline Vanhoenacker présente autour de la table.

L'entretien qui devait se faire à deux a rapidement tourné à la discussion tendue entre la star de France Inter et l'homme de télévision.

"Putassier c'est un compliment pour vous Thierry", a rétorqué la chroniqueuse belge avant de se voir répondre une autre amabilité.

"Le vous ai connue plus drôle et ensuite je vous dirais ma chère Charline que Vizorek est désolé. Il m'a envoyé un message. Je trouve que franchement… je ne comprends pas votre attitude". Thierry Ardisson a ensuite reproché à la chroniqueuse "de gauche" de se réjouir du chômage d'une centaine de personne.

"Ce qu'il faut dire aussi Charline, c'est que vous avez essayé de faire de la télévision et ça a duré quinze jours. Donc ne venez pas me donner de leçon", a finalement lancé l'animateur qui a assuré n'avoir "rien à foutre" des leçons de Charline Vanhoenacker.

Léa Salamé a finalement réussi à reprendre en main son entretien… avant que Thierry Ardisson et Charline Vanhoenacker ne s'écharpent à nouveau.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Thierry Ardisson a répondu aux critiques de Charline Vanhoenacker ce mardi dans la matinale de France Inter.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-