"TPMP": Camille Combal au bord des larmes pour son dernier Poste de surveillance

"TPMP": Camille Combal au bord des larmes pour son dernier Poste de surveillance

Publié le 23/06/2017 à 10:14 - Mise à jour à 10:27
©Wikimedia commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Camille Combal a présenté pour la dernière fois son "Poste de surveillance" dans "TPMP" jeudi. Après cinq ans passées à la tête de cette chronique, l'animateur a reçu des adieux émouvants.

C'est un tournant pour Touche Pas à Mon Poste. Jeudi 22, Camille Combal a présenté pour la 947e fois sa chronique Le Poste de surveillance. Et pour ce moment, Cyril Hanouna lui a fait un hommage déchirant. "Je voudrais dire que Camille c'est vraiment mon poto. C'est quelqu'un d'une fidélité incroyable, que j'aime énormément. Et je vous jure, sur plus de 1000 chroniques, il n'y en a pas eu une qui a été moyenne. Sans déconner: c'est un carton à chaque fois", a déclaré le présentateur avant d'embrasser son collègue.

Camille Combal a été particulièrement ému sur le plateau. "C’est le dernier, je suis très ému. J’ai calculé, et c’est le 947e et dernier Poste de surveillance", a précisé le chroniqueur avant d'ajouter, au bord des larmes, "j'ai vécu mes plus belles années là. Les gens doivent se dire que c'est juste une chronique mais pour nous, c'est notre quotidien".

Ce n'est pas un adieu. La saison prochaine, Camille sera toujours présent dans l'émission à laquelle il participe depuis cinq ans, sauf que le format aura quelque peu changé: il bénéficiera de sa propre émission et d'un temps d'antenne supplémentaire en prime time. "On créerait à 20h un rendez-vous intégré à TPMP. On va changer de plateau l'an prochain, et il y aura une partie tournante derrière. Camille apparaîtra avec son propre plateau à 20h pile, et nous fera 20 à 25 minutes avec vraiment un JT",  avait expliqué celui qu'on surnomme "Baba" dans son émission du mardi 23 mai. La chaine C8 mise donc sur un rendez-vous d'informations traité de manière décalée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Camille Combal était au bord des larmes pour sa dernière chronique dans l'émission phare de C8.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-