TPMP, Hanouna, Ardisson, Ruquier, Nagui, Moix, Burggraf: Brigitte Bardot flingue la télé

TPMP, Hanouna, Ardisson, Ruquier, Nagui, Moix, Burggraf: Brigitte Bardot flingue la télé

Publié le 19/01/2017 à 18:11 - Mise à jour à 18:13
©Reuters/ François Lenoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Dans une interview accordée au "Figaro", Brigitte Bardot critique les émissions de télévision actuelles, et Cyril Hanouna spécialement. Elle affiche également son soutien à Marine Le Pen.

"Nous vivons dans une période où tout est vulgaire, ordinaire et médiocre" dès le début de l'interview donnée au Figaro, Brigitte Bardot donne le ton. "C’est très difficile de trouver un programme intéressant" à la télévision, a-t-elle assuré. "Mais je me régale avec Money Drop! Je m’amuse avec Chasseurs d’appart’ et je regarde encore Drucker parce qu’il n’y a rien d’autre". Les gentillesses s'arrêtent là.

"Ardisson devient d’une vulgarité épouvantable. Quant à Ruquier, je trouve que ses invités n’ont plus d’intérêt et que la blonde qui a une tête de mort et l’autre fou furieux": Vanessa Burggraf et Yann Moix apprécieront. Nagui en prend également pour son grade: elle ne le "regarde pas non plus parce que c'est minable". Mais celui qu'apprécie visiblement le moins Brigitte Bardot est Cyril Hanouna. "C'est d'une vulgarité, d'une bassesse ! C'est la lie de la télé celui-là", s'emporte-t-elle.

"Il manque des émissions comme +Les Dossiers de l'écran+, +La Tête et les jambes+, des émissions de qualité et intéressantes qui n'étaient pas au ras des pâquerettes et en dessous de la braguette", peste enfin l'ancienne actrice.

Brigitte Bardot a également mis au point ses idées politiques, particulièrement arrêtes: "Je suis très patriote. J’ai été élevée par un père et un grand-père qui se sont battus pour la France et qui m’ont inculqué l’amour de la patrie. Je ne suis pas fière de ce qu’est la France aujourd’hui. Je suis contre le vivre ensemble, mais je ne suis pas facho, pas plus que Marine Le Pen". Et ajouter être en phase avec "la plupart des idées" du Front nationale, "Marine Le Pen a la volonté de reprendre la France en main, de remettre des frontières et de redonner la priorité aux Français".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Elle affiche également son soutien à Marine Le Pen.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-