TPMP: Hanouna défend Canteloup après son dérapage homophobe et s'en prend à Europe 1 et Thomas Sotto (VIDEO)

TPMP: Hanouna défend Canteloup après son dérapage homophobe et s'en prend à Europe 1 et Thomas Sotto (VIDEO)

Publié le 09/02/2017 à 10:27 - Mise à jour à 11:20
©Cyrille George Jerusalmi/D8
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Nicolas Canteloup s'est attiré les critiques notamment de la rédaction d'Europe 1 mercredi. L'humoriste a fait un comparatif hasardeux entre le viol qu'aurait commis un policier sur un jeune homme à Aulnay-sous-Bois et le mariage pour tous. Cyrill Hanouna a pris la défense de l'interessé et s'en est pris à la rédaction de la radio.

Entre deux jeux et happening, l'équipe de Touche pas A Mon Poste décrypte l'actualité médiatique. Mercredi 8, elle été dominé par le dérapage homophobe dont s'est rendu coupable l'humoriste Nicolas Canteloup à l'antenne d'Europe 1 au sujet du viol présumé du jeune Théo par les policiers à Aulnay-sous-Bois.

"Un très gros dérapage", "pas drôle et vulgaire", voilà comment l'intéressé a finalement considéré son sketch, présentant ses excuses un peu plus tard dans la journée devant le tollé provoqué par cette phrase: "amis gays, ce n’est pas la peine (...) de chercher un deux pièces sur Aulnay-centre, la police ne recommencera plus. C'était un accident je tiens à le préciser, pas une pratique courante sur Aulnay-sous-Bois". 

Si Cyril Hanouna a reconnu que "la blague n’était pas drôle", il a tenu à défendre l’hu­mo­riste: "Nico­las, je rappelle qu’il fait des sketchs tous les jours sur Europe 1 depuis des années. C’est quelqu’un qui ne véhicule que des belles valeurs". Car en effet l'animateur n'a pas été choqué par les propos mais par la réaction des journalistes d'Europe 1 qui se sont indignés du sketch...

"Tout le monde lui est tombé dessus (...) surtout le chef de bande Thomas Sotto", a critiqué Cyril Hanouna. Et d'ajouter: "je n'ai rien contre lui parce que c'est un garçon très sympathique, qui lâche son gars comme ça...". Pour rappel, Thomas Sotto avait tweeté mercredi matin après le dérapage : "Ce sketch était consternant. Mais Nicolas est un type bien. Qui ce matin n'était pas drôle". Ce jeudi 9 au matin, le présentateur a d'ailleurs recommandé à ceux qui l'accusaient d'enfoncer son collègue d'"apprendre à lire", sans citer de nom.

Bien entendu, les chroniqueurs de l'émission ont également été "scandalisés" par le traitement réservé à Nicolas Canteloup. Matthieu Delormeau a d’ailleurs trouvé que l’humoriste a "juste été un peu maladroit" mais: "la manière dont Europe 1 a géré ça m’a un peu choqué". Même son de cloche du côté de Jean-Luc Lemoine.

Invité sur le plateau, Patrick Sébas­tien a abondé dans le sens de Cyril Hanouna: "c’est dans les emmer­de­ments que tu reconnais tes amis. Je connais des journalistes qui font pire (que Nico­las Cante­loup) et qui ne s’excusent jamais".

(Voir ci-dessous la réaction de Cyril Hanouna au dérapage de Nicolas Canteloup):

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Si Cyril Hanouna a reconnu que "la blague n’était pas drôle", il tenu à défendre l'humoriste.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-