TPMP: Jean-Yves Lafesse doute du "canular" de Matthieu Delormeau, qui va au clash avec Jean-Luc Lemoine (VIDEO)

TPMP: Jean-Yves Lafesse doute du "canular" de Matthieu Delormeau, qui va au clash avec Jean-Luc Lemoine (VIDEO)

Publié le 08/11/2016 à 15:17 - Mise à jour à 15:40
©Laurent Benhamou/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La polémique sur la caméra cachée dont a été victime Matthieu Delormeau dans "Touche pas à mon poste" a connu un nouveau rebondissement avec les propos lundi de Jean-Yves Lafesse qui y voit du "pipeau". Cyril Hanouna a réagi lors de l'émission du même jour, théâtre par ailleurs d'un nouveau clash entre deux de ses chroniqueurs.

Les clashs et polémiques se suivent autour et au sein de l'émission Touche pas à mon poste, et notamment -mais pas seulement- suite à la fameuse caméra cachée mettant en scène Matthieu Delormeau. C'est cette fois-ci Jean-Yves Lafesse qui a été à l'origine du débat et d'une réponse de Cyril Hanouna. 

Dans un entretien accordé au Parisien et publié lundi 7, le spécialiste des caméras cachées et canulars avait affirmé que, selon lui, Matthieu Delormeau était au courant qu'il s'agissait d'une mise en scène, déclarant même:"C'est du pipeau total".

Pour mémoire, Cyril Hanouna avait piégé plusieurs animateurs pour son émission TPMP! La Grande Rassrah lors de sa quotidienne jeudi 3 sur C8. Matthieu Delormeau avait eu droit à une fausse bagarre entre le présentateur et un comédien qui finissait inanimé, semblant être mort. "Pendant dix minutes, j'ai cru que j'avais un homicide involontaire sur les bras. (...) Je suis rentré, j'ai explosé en sanglots dans la voiture", avait notamment déclaré le chroniqueur.

"Lorsque le soi-disant agent est par terre, ni Hanouna ni Delormeau ne cherchent à le secourir. (...) Et puis, dans ses tweets, Delormeau insiste -trop- sur le fait que le canular n'est pas truqué... Comment un type traumatisé pourrait alimenter autant le buzz? C'est facile de faire jouer une situation hystérique, même à des amateurs", a déclaré Jean-Yves Lafesse au quotidien, évoquant la possibilité que dans ce genre de situation un "piégé" joue le jeu "jusqu'au bout par politesse", même en ayant compris qu'il s'agit d'un canular.

Le soir même, Cyril Hanouna répondait dans son émission comme il en a pris l'habitude, après avoir téléphoné à Jean-Yves Lafesse: "il était au bout du rouleau Jean-Yves. Il me dit +je n'ai jamais dit ça. Je suis devenu fou parce que je vois partout que Matthieu Delormeau avait menti alors que je n'ai jamais dit ça+".

Des propos en partie confirmés par l'intéressé: "J'ai dit à Cyril Hanouna que je n'avais pas traité Matthieu Delormeau de menteur, comme l'ont écrit certains sites Internet en caricaturant mes propos". En revanche , Jean-Yves Lafesse a maintenu penser "que Delormeau avait joué ou était dans le coup".

C'est d'ailleurs au cours de cette même émission qu'un nouveau clash s'est produit, toujours impliquant Matthieu Delormeau mais cette fois face à son collègue Jean-Luc Lemoine. Le premier critiquait les attaques de Nabilla contre Capucine Anav, la compagne de Louis Sarkozy et chroniqueuse de TPMP. Jean-Luc Lemoine lui a alors fait remarquer qu'il faisait partie des "plus grandes langues de vipère de l'équipe".

Ce à quoi Matthieu Delormeau a réagi au quart de tour, expliquant que Capucine Anav avait été touchée aux larmes par ces attaques. Mais Jean-Luc Lemoine n'a pas apprécié "ce ton-là". "Tu crois que tes blagues ça n'a pas fait pleurer d'autres personnes dans l'équipe?", lui a-t-il rétorqué.

On ne saura pas ce qui se cachait derrière cette insinuation, Cyril Hanouna ayant interrompu la dispute par un "vous êtres en train de me faire une caméra-caché?" qui a suscité l'hilarité et détendu quelque peu l'atmosphère.

(Voir ci-dessous la vidéo du clash entre Mathieu Delormeau et Jean-Luc Lemoine)

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"C'est du pipeau total", a déclaré Jean-Yves Lafesse a propos de la caméra cachée supposée piéger Matthieu Delormeau.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-