TPMP: Matthieu Delormeau absent du plateau de l'émission, après deux jours d'humiliations

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 29 septembre 2016 - 13:03
Image
Matthieu Delormeau
Crédits
©Laurent Benhamou/Sipa
Des sous-entendus sur l'homosexualité de Matthieu Delormeau, ou sur la manière dont il a obtenu son poste de chroniqueur ont été lâchés sur le plateau.
©Laurent Benhamou/Sipa
Matthieu Delormeau, l'un des chroniqueurs de "Touche pas à mon poste", connu pour subir souvent les brimades et les critiques de ses collègues, n'était pas sur le plateau mercredi soir. Il sortait de deux émissions particulièrement humiliantes pour lui.

La tension est palpable dans l’émission Touche pas à mon poste (TPMP) et cela malgré les dénégations de Cyril Hanouna, son présentateur (et producteur via sa société H20 Productions). Dans l’émission de mercredi 28, le chroniqueur Matthieu Delormeau était absent du plateau, sans explications rellement claires. L’intéressé a annoncé son absence via Twitter, sans dévoiler de motif.

A l’antenne Cyril Hanouna a évoqué un empêchement d’ordre médical. "Il devait venir, il ne devait pas venir… Il est un petit peu fatigué je crois ce soir, il devait voir un petit méde­cin, mais rien de grave", a commenté l’animateur vedette, assurant que "normalement, il sera là demain (ce jeudi 29, NDLR)".

Problème: cette absence brusque intervient le lendemain d’un épisode particulièrement pénible pour Matthieu Delormeau, qui faisait déjà parler de lui la saison précédente pour les remarques acerbes, voire les humiliations, dont il faisait l’objet. Dans l’émission de mardi 27 en effet, alors que sur le plateau les animateurs échangeaient pour un motif futile (un changement de place autour de la table), la discussion s’est brusquement envenimée, et Cyril Hanouna s’est emporté contre le chroniqueur, qui est aussi son employé, lui rappelant comment il s’est retrouvé dans TPMP après un départ difficile de NRJ12: "Vous étiez quoi, là-bas ?" commence Cyril Hanouna sur un ton sec. "Excusez-moi, je vais quand même reve­nir sur un truc, parce que j’en ai assez (…). NRJ12 ils vous ont mis dehors comme une merde! On ne va pas se mentir, c’est vrai. Je vais racon­ter l’his­toire: qui c’est qui est venu en juillet dans mon bureau comme une pleu­reuse? Mais ferme ta gueule! Quel bouf­fon, celui-là! (…) Qui c’est qui est venu? Qui c’est qui vous a tendu la main? Et vous n’étiez pas mon premier choix".

Une dispute qui malgré quelques rires de façade apparaissait comme du premier degré et qui intervenait le lendemain d’un autre épisode embarassant: l’une des chroniqueuses a explicitement fait référence à l’homosexualité présumée de Matthieu Delormeau. Géraldine Maillet s’est ainsi exclamé à propos de Gad Elmaleh, l’invité du jour: "Il plaît aux hétéros et aux homos! Parce que Matthieu Delor­meau le trouve très beau!"

Reste à savoir si cette succession d’incidents marqueront la rupture entre l’animateur et TPMP, qui est de loin l’une des émissions qui marche le mieux sur la TNT. Début de réponse ce jeudi soir.

(Voir ci-dessous l'extrait de l'émission du mardi 27 septembre où Cyril Hanouna reprend sèchement son chroniqueur Matthieu Delormeau)

 

À LIRE AUSSI

Image
Cyril Hanouna TPMP D8
Cyril Hanouna visé par une plainte pour "menaces de violences physiques"
Une plainte a été déposée contre Cyril Hanouna et Enora Malagré pour "menaces de violences physiques", révèle "Le Canard Enchaîné" ce mercredi. Un chroniqueur de Canal...
17 février 2016 - 12:43
Culture
Image
Charlie Hebdo Cyril Hanouna Zika 10.02.2016
TPMP: "Charlie Hebdo" se paye Cyril Hanouna en Une
Comparé au virus Zika et caricaturé en moustique, Cyril Hanouna est en couverture de "Charlie Hebdo" cette semaine, accusé de décerveler les téléspectateurs avec son é...
09 février 2016 - 17:39
Culture

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.